Agence QMI
Agence QMI

Deux alpinistes meurent en Alaska

Deux alpinistes meurent en Alaska

Instagram | Marc-Andre Leclerc

Agence QMI

Deux alpinistes portés disparus depuis une semaine en Alaska, dont le fils d'un Québécois vivant depuis longtemps en Colombie-Britannique, sont maintenant considérés comme morts, a rapporté mercredi le site JuneauEmpire.com, en citant Serge Leclerc, le père d'une des présumées victimes.

Marc-André Leclerc, 25 ans, de Squamish en Colombie-Britannique, et George «Ryan» Johnson, 34 ans, de Juneau en Alaska, devaient rentrer de leur périple en montagne le 7 mars dernier, alors qu'ils étaient partis grimper les Mendenhall Towers en Alaska.

Les deux grimpeurs expérimentés ne sont toutefois jamais rentrés au bercail, et selon Serge Leclerc, ils ont été déclarés morts mardi.

Dans un message sur Facebook mercredi, M. Leclerc a rendu hommage à son fils en anglais: «À tous nos amis de près et de loin qui nous ont soutenus et qui ont prié pour Marc-André, je voulais que vous l'entendiez tous de première main avant que cela ne soit dans les nouvelles. Malheureusement, nous avons perdu deux très bons grimpeurs et j'ai perdu un fils dont je suis très fier. Merci pour le soutien pendant cette période difficile. Mon coeur est tellement brisé... Une partie de moi est partie avec lui... Notre famille apprécie toutes vos prières et nous aimerions demander une période d'intimité alors que nous nous attaquons à ces développements dévastateurs... Marc-André était un homme merveilleux et aimant et il a touché de nombreuses vies de tant de façons.»

Des secouristes de l'Alaska ont passé six jours à sillonner les montagnes, dont le point culminant atteint les 7000 pieds, à la recherche des deux hommes. Les conditions météo ont toutefois compliqué les efforts, les hélicoptères devant demeurer au sol au cours des cinq premiers jours en raison du mauvais temps.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos