Agence QMI

Retour d'urgence en jet privé pour un couple de Québécois

Retour d'urgence en jet privé pour un couple de Québécois

Elizabeth Morin-Castonguay et Francis LabriePhoto | Capture d'écran TVA Nouvelles

Un couple de Québécois en voyage aux îles Turquoises a profité du coup de pouce inespéré d'une riche dame propriétaire d'un jet privé pour s'échapper du paradis avant qu'il ne tourne à l'enfer à cause de l'ouragan Irma.

Elizabeth Morin-Castonguay et Francis Labrie, deux Rimouskois, sont de retour en sécurité au Québec depuis jeudi soir, après avoir fait un périple hors de l'ordinaire.

Ils sont arrivés samedi aux îles Turquoises, inconscients de ce que la météo tramait. «En début de semaine, tout le monde sur l'île vivait normalement, personne ne s'en faisait. La situation a toutefois changé mardi, «on a commencé à se dire: OK, ça ne sera pas juste une tempête tropicale, il y a vraiment un gros ouragan qui s'en vient», a raconté Mme Morin-Castonguay au «Québec Matin», à LCN.

«On veut vraiment revenir au Québec», se sont-ils dit, décidant du même coup d'appeler WestJet à la rescousse, la compagnie aérienne qui les a conduits là-bas.

Ils estiment que le transporteur a fait «tout ce qu'il pouvait» pour les aider en faisant venir un avion d'urgence pour sortir tous les Canadiens qui se trouvaient là. «Mais un seul avion, [...] c'était juste pas assez pour le nombre de personnes qu'on était, donc on n'a pas pu embarquer dedans», a rapporté M. Labrie.

«OK, ça va mal», ont-ils pensé sur le coup. Ils ont alors cherché d'autres vols, «peu importe avec qui, peu importe où», mais sans succès.

Un seul billet

Informés par un résident de l'endroit de l'existence d'un aéroport privé, ils s'y sont rendus et ont fait la file pour un trajet vers Fort Lauderdale encore disponible au moment de leur arrivée.

Quand est venu leur tour, il ne restait malheureusement qu'un seul billet. «Mais nous, on ne voulait pas se séparer, alors on s'est dit: tant pis, on va rester ici», un peu désespérés selon l'aveu même de la jeune femme.

Puis, coup de théâtre: une dame qui se trouvait là, une des personnes «les plus gentilles sur la planète», leur a offert d'embarquer dans son jet privé pour se rendre au New Jersey, au même prix que ce qu'ils auraient payé avec une compagnie aérienne.

Tout un souvenir de vacances

Les deux Rimouskois, qui ont finalement payé 4000 $ pour deux places, admettent néanmoins qu'ils n'étaient pas très regardants sur le montant à débourser. «Rendu là, tu ne sais plus. La résistance aux prix devient vraiment nulle», a indiqué la jeune femme.

Ils ont donc fait un tour de jet privé au départ des îles Turquoises jusque dans le New Jersey, pour ensuite embarquer dans un autocar qui les a conduits de New York à Montréal. Et leur long trajet ne s'arrêtait pas là, alors qu'ils avaient encore quelques heures de route devant eux pour retourner dans le Bas-Saint-Laurent. Avec tout un souvenir de voyage dans leurs bagages.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos