Agence QMI
Agence QMI

Un Canadien membre de l'EI pourrait commettre un attentat-suicide selon Interpol

Un Canadien membre de l'EI pourrait commettre un attentat-suicide selon Interpol

Photo Fotolia

Agence QMI

Un Canadien figure sur la liste d'Interpol répertoriant les combattants du groupe armé État islamique susceptibles de perpétrer des attentats suicide en Europe, a rapporté dimanche le réseau Global News.

Tabirul Hasib, un ancien résident de Toronto âgé de 25 ans, fait partie des 173 combattants de l'EI ciblés par Interpol à partir d'informations fournies par des agences de renseignements américaines.

Selon Interpol, ces membres auraient été spécifiquement entraînés pour commettre des attentats-suicide.

C'est le professeur Amarnath Amarasingam, dont les recherches portent sur le terrorisme, qui aurait découvert le nom du Canadien originaire du Bangladesh sur la liste.

Il croit qu'Interpol a choisi de diffuser le document en raison de la volonté de l'EI d'envoyer des vagues de combattants en Occident à la suite de l'affaiblissement du groupe armé en Iraq et en Syrie.

«Ils [Interpol] craignent que plusieurs de ces hommes entrent dans différents pays pour lancer des attaques», a expliqué le chercheur à Global News.

Selon lui, la plupart des personnes figurant sur la liste sont Iraquiennes, mais plusieurs d'entre eux, dont Hasib, seraient des Occidentaux.

Premier à rapporter l'existence du document d'Interpol, le quotidien britannique «The Guardian» indique que les membres de l'EI ciblés «ont été entraînés pour construire des objets explosifs improvisés dans le but de causer la mort et des blessures sérieuses.»

Recruté à Toronto, Hasib et trois autres personnes avaient quitté le Canada en juillet 2012 pour le Liban afin de joindre les combats en Syrie.

Leurs parents les avaient toutefois convaincus de rentrer au Canada et l'incident n'avait pas été rapporté à la police.

Hasib et deux autres hommes sont retournés en Syrie en 2014.

Son nom de guerre serait «Abu Bakr Bangladeshi», selon les informations diffusées par Interpol.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos