Agence QMI
Agence QMI

Raïf Badawi en prison depuis 5 ans

Raïf Badawi en prison depuis 5 ans

AFP

Agence QMI

Le blogueur saoudien Raïf Badawi est emprisonné depuis maintenant cinq ans pour avoir écrit son opinion sur l'islamisme et le pouvoir royal.

Il a été condamné, le 17 juin 2012, en Arabie saoudite à 10 ans de prison, 1000 coups de fouet et à une amende de près de 300 000 $ pour avoir tenu un blogue, le «Liberal Saudi Network», sur lequel il a publié 14 textes entre 2010 et 2012. Il faisait notamment la promotion des droits de la personne et de la démocratie dans ce pays.

Des textes jugés offensifs par les autorités. Sa femme ainsi que ses trois enfants ont obtenu l'asile politique au Canada et vivent à Sherbrooke depuis décembre 2013.

Triste anniversaire

Pour l'occasion, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, et la ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion de l'Immigration, Kathleen Weil, ont tenu à réitérer le soutien du gouvernement du Québec à Raïf Badawi.

«Le Gouvernement du Québec s'est donné pour mission de militer en faveur d'un plus grand respect des droits de la personne sur la scène internationale, notamment en favorisant le dialogue avec nos partenaires. Nous poursuivrons nos efforts afin d'obtenir la libération de M. Badawi», a indiqué la ministre Christine St-Pierre dans un communiqué.

Le 18 octobre 2016, l'Assemblée nationale du Québec a adopté une motion à l'unanimité demandant entre autres «aux gouvernements du Québec et du Canada de faire tout en leur pouvoir pour obtenir la libération de M. Badawi et lui permettre de rejoindre sa famille».

Vendredi, Amnistie internationale a organisé plusieurs rassemblements au Québec (Montréal, Rimouski, Thetford Mines et Ottawa) pour les prisonniers d'opinion, dont Raïf Badawi.

Au début du mois de juin, les enfants du blogueur ont interpellé Justin Trudeau dans une vidéo afin qu'il intervienne personnellement dans le dossier. «C'est injuste que notre père soit en prison. Il n'a tué personne. Il a juste créé un blogue. M. Trudeau, prenez le téléphone, appelez le roi d'Arabie saoudite pour que notre père revienne», pouvait-on entendre dans la vidéo.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos