Agence QMI

Des vérificateurs dans deux commissions scolaires de Montréal

Des vérificateurs dans deux commissions scolaires de Montréal

Sébastien Proulx.Photo Archives / Agence QMI

QUÉBEC - Le ministre de l'Éducation du Québec, Sébastien Proulx, a confirmé qu'il y aura enquête au sujet des allégations d'irrégularités au sein de deux commissions scolaires anglophones de Montréal.

«Il y a des informations qui ont été transmises au ministère à l'effet qu'il y aurait des pratiques qui seraient irrégulières. Je peux dire qu'il y a certaines informations qui ont été transmises à l'UPAC aussi dans ce contexte et les policiers feront les enquêtes», a affirmé le ministre Proulx, dans les corridors de l'Assemblée nationale mercredi, avant la période de questions.

La déclaration du ministre vient appuyer les informations dévoilées mardi par le quotidien The Gazette, qui avait appris qu'un vérificateur du ministère de l'Éducation avait été dépêché pour vérifier les allégations concernant notamment des extras accordés à des entrepreneurs lors de rénovations.

«Il y a des pratiques qui nous ont été dénoncées qui seraient irrégulières quant au cheminement scolaire, on verra ce que ça veut dire, les programmes, les gens qui y sont, la sanction des études, on verra de quelle pratique il en est (sic) mais je voulais qu'il soit clair (...) qu'on puisse faire des vérifications pour l'avenir», a encore expliqué le ministre de l'Éducation.

Selon les informations obtenues, ce sont les commissions scolaires Lester B. Pearson et English Montreal qui sont visées par ces allégations.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos