Agence QMI

Les travailleurs migrants sont vulnérables à l'exploitation

Les travailleurs migrants sont vulnérables à l'exploitation

Photo Fotolia

MONTRÉAL - Les travailleurs migrants sont vulnérables aux mauvais traitements et à l'exploitation, y compris de la part de ceux qui les emploient et les recrutent, selon un rapport publié mardi.

Cette vulnérabilité est due au manque d'accès à l'information, à la barrière linguistique, à l'isolement et au statut précaire de ces travailleurs, selon le rapport pancanadien intitulé «Les travailleurs migrants : sans soutien et à statut précaire».

Pour assurer leur protection, le rapport soutient que tous les travailleurs migrants devraient avoir accès aux services d'accueil et d'établissement à la résidence permanente.

«L'accès aux services est essentiel pour s'assurer que toutes les personnes au Canada soient protégées des mauvais traitements - mais la plupart des travailleurs migrants ne disposent pas de cet accès», a déclaré Loly Rico, présidente du Conseil canadien pour les réfugiés.

Ce rapport a été publié par neuf organismes de regroupement au service des nouveaux arrivants au Canada, notamment le Conseil canadien pour les réfugiés et la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes.

Les conclusions de l'étude sont basées sur les commentaires d'intervenants de première ligne au sein de 167 organismes communautaires et de groupes qui travaillent auprès des travailleurs migrants à travers le pays.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos