Maxime Deland
Agence QMI

L'hôtel annule la réservation de Marine Le Pen

L'hôtel annule la réservation de Marine Le Pen

Marine Le Pen à la sortie d'un événement partisan au centre-ville de Montréal où elle a été huée par des manifestants. Capture d'écran TVA Nouvelles / Agence QMI

Maxime Deland

MONTRÉAL - Le passage au Québec de la présidente du Front national Marine Le Pen au Québec continue de faire des vagues. L'hôtel du centre-ville où elle devait passer la nuit de lundi à mardi a d'ailleurs annulé sa réservation, en raison de la présence de manifestants.

Selon nos informations, Mme Le Pen aurait piqué toute une colère en apprenant l'annulation de sa réservation, lundi soir.

Au total, entre 30 et 50 manifestants se sont déplacés devant le Montréal Marriott Château Champlain, pour chahuter une Marine Le Pen qui, au final, ne s'est jamais montré le bout du nez.

Des policiers ont été appelés sur les lieux pour s'assurer que les manifestants demeurent pacifiques. Aucune arrestation ni aucun acte disgracieux n'ont été rapportés durant la manifestation, qui a duré environ deux heures.

Contacté par l'Agence QMI, l'hôtel s'est refusé à tout commentaire.

Toujours lundi soir, Marine Le Pen a été aperçue ailleurs, au centre-ville. Elle est sortie d'un événement partisan sous les huées d'autres manifestants. Trois d'entre eux ont été interpellés par la police pour refus d'obtempérer.

La présidente du parti d'extrême droite français Front national est arrivée au Québec vendredi soir pour six jours.

Un accueil plutôt agressif

Lors de son passage dans la Ville de Québec, dimanche, Marine Le Pen a reçu un accueil plutôt agressif de la part d'un groupe de militants antifascistes et internationalistes.

Elle a par la suite fait la leçon au Canada sur les dangers de recevoir des réfugiés syriens, en mettant notamment de l'avant le risque de la présence de terroristes parmi les immigrants.

Par ailleurs, lundi, Marine Le Pen a affirmé que le gouvernement Trudeau a fait annuler toutes ses visites d'entreprises, dont celle chez Bombardier qui était prévue cette semaine.

Elle devait participer à ces rencontres à titre de membre de la délégation du commerce international du Parlement européen, qui compte des élus de plusieurs orientations politiques.

Mme Le Pen devait donner un point de presse mardi, à 11 h, à Montréal. Un membre de sa délégation a indiqué à l'Agence QMI tard lundi soir que l'hôtel où devait avoir lieu le point de presse a annulé l'événement.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos