Agence QMI

Dany Villanueva ne sera pas expulsé vers le Honduras

Dernière mise à jour: 26-02-2016 | 17h59

MONTRÉAL - Le gouvernement Trudeau renonce à expulser Dany Villanueva, que la police associait aux gangs de rue et qui est surtout connu parce que son jeune frère Fredy a été tué lors d'une intervention des policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) à Montréal-Nord, le 9 août 2008.

C'est ce que vient de décider le ministre John McCallum en suspendant la mesure de renvoi ordonnée il y a cinq ans par la Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada (CISR), a confirmé Me Stéphane Handfield.

La défense avait porté en appel cet avis d'expulsion du Montréalais de 29 ans, émis pour cause de «grande criminalité» et parce qu'il ne bénéficiait d'aucun statut de citoyenneté au Canada.

Les autorités fédérales estiment donc que s'il était déporté dans son pays d'origine, le Honduras, Villanueva «ferait face à une menace à sa vie» ou risquerait de subir «des traitements cruels et inusités», selon des documents dont «Le Journal» a obtenus.

«La décision du ministre signifie que ce risque est plus important que celui qu'il peut représenter pour la sécurité publique au Canada en vertu de ses antécédents judiciaires, a dit Me Handfield. M. Villanueva doit donc saisir sa chance parce que s'il devait se faire arrêter de nouveau, le ministre peut revenir sur sa décision.»

Son client a présenté une demande de résidence permanente au Canada pour motifs humanitaires.

Appuyé par Trudeau

Dany Villanueva avait compté sur divers appuis dans cette bataille juridique, dont celui du Bloc québécois et du député libéral de Papineau, Justin Trudeau, qui s'était porté à sa défense avant de devenir premier ministre.

M. Trudeau avait écrit au ministre de la Sécurité publique, au printemps 2011, pour demander au gouvernement Harper de surseoir aux procédures d'expulsion de Villanueva, les estimant «contraires aux droits de la personne».

Il déplorait aussi que cette mesure tombe au moment où un coroner menait une enquête publique pour faire la lumière sur les circonstances de la mort de Fredy Villanueva, le frère de l'intimé.

Dany Villanueva avait notamment été condamné à 11 mois d'emprisonnement pour vol qualifié et possession d'un pistolet de calibre .22, en 2006.

Selon ce que le SPVM avait soumis à la CISR en 2011, Dany Villanueva faisait partie de la Blood Family Mafia (BMF), un gang de rue d'allégeance rouge associé aux Bo-Gars. Ces derniers contrôlaient des activités criminelles sur certains territoires à Rivière-des-Prairies et à Montréal-Nord et avaient été mêlés à plusieurs règlements de compte violents avec des gangs rivales de l'époque associées aux Bleus.

Avec la collaboration de Michaël Nguyen

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos