Agence QMI

Éducation: Kathleen Wynne s'excuse auprès des Franco-Ontariens

Éducation: Kathleen Wynne s'excuse auprès des Franco-Ontariens

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne. Photo Narinder Nanu / AFP

TORONTO - La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, a présenté ses excuses aux Franco-Ontariens lundi pour un règlement de 1912 qui a interdit l'enseignement en français durant 15 ans, dans les écoles primaires de l'Ontario.

«Au nom du gouvernement de l'Ontario, je présente mes excuses à tous les Franco-Ontariens et les Franco-Ontariennes, dont les familles et les communautés ont été touchées par le règlement 17», a affirmé Kathleen Wynne à l'Assemblée législative de l'Ontario, à Toronto.

«J'ai hâte de poursuivre notre travail avec la communauté franco-ontarienne pour veiller à ce que tous les étudiants et étudiantes de l'Ontario continuent de recevoir un enseignement de qualité», a poursuivi la première ministre.

Le règlement 17 a cessé d'être appliqué en 1927, mais est demeuré une loi jusqu'en 1944.

Les excuses de Mme Wynne s'inscrivent dans le cadre d'un effort du gouvernement pour protéger l'identité francophone en Ontario.

La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal a toutefois accueilli «avec un espoir très modéré» les excuses du gouvernement ontarien.

Le président général de la SSJB, Maxime Laporte, croit que ces excuses devraient être accompagnées de «gestes de réparation», comme la création d'une université unilingue de langue française.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos