Agence QMI

Jacques Dupuis renonce à son poste de conseiller syndical

Dernière mise à jour: 20-01-2016 | 09h47

QUÉBEC - L'ancien ministre de la Sécurité publique du Québec, Jacques Dupuis a renoncé à son mandat de conseiller syndical de la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ), a confirmé la Fédération, mercredi matin.

La FPMQ a affirmé par communiqué que M. Dupuis ne veut plus offrir des conseils stratégiques «afin d'éviter tout malentendu et toutes perceptions préjudiciables».

L'ancien ministre libéral avait mentionné en entrevue à la station de radio BLVD 102.1 de Québec qu'il avait laissé ce contrat.

«J'ai pris la décision, compte tenu du préjudice possible à ma conjointe, de quitter le mandat envers la FPMQ», a-t-il dit en onde selon le compte Twitter de BLVD 102.1.

La Fédération avait souligné mardi qu'en aucun temps Jacques Dupuis ne devait faire du lobby ou des représentations politiques, lui qui venait d'être embauché.

«Il sera vraiment là pour nous conseiller», avait dit le responsable des communications de la Fédération, Alexandre Banville.

M. Dupuis a quitté la vie politique le 9 août 2010. Il était alors leader parlementaire et ministre de la Sécurité publique au sein du gouvernement de Jean Charest.

Il agissait depuis février 2011 comme avocat-conseil au cabinet Rochefort & Associés, à Montréal.

Quant à la FPMQ, elle représente les agents d'une trentaine de corps de police de la province et elle compte 7300 membres.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos