Geneviève Lajoie
Agence QMI

Garderies: le gouvernement sonne la fin du tarif unique

Geneviève Lajoie

QUÉBEC - Le tarif des garderies soulève les passions dans les rangs libéraux, mais une chose est sûre: le gouvernement Couillard sonne la fin du tarif unique.

«Le mur-à-mur c'est fini, l'équité est au rendez-vous», a lancé mardi la ministre Francine Charbonneau, au sortir d'une réunion des députés libéraux où il a été question des frais de garderie.

Signe que le sujet suscite la controverse même chez les élus libéraux, tous les députés ont manifesté le désir de se faire entendre à l'intérieur du caucus. La décision n'est cependant pas encore prise.

«Le tour de table n'est pas fini, tout le monde veut intervenir, et avec raison, parce que chaque député représente une région très précise avec ses spécificités, a dit la ministre de la Famille. [Les députés] se sont fait interpeller, ils ont le goût de dire ce que les contribuables leur ont dit.»
Les discussions sont «animées», a précisé Mme Charbonneau.

Le Journal de Québec a révélé mardi matin que Québec songe aussi à convertir des garderies privées non subventionnées en garderies à 7,30 $.

À ce sujet, la ministre de la Famille a soutenu qu'il fallait d'abord régler la question des tarifs, et que la question de la création de nouvelles places allait suivre. «On n'en est plus à la tarification, pour l'instant, mais vous avez raison de le rappeler, il va falloir parler d'optimisation et il va falloir parler de l'optimisation des places», a-t-elle mentionné.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos