Agence QMI
Agence QMI

Premières frappes canadiennes en Irak

Premières frappes canadiennes en Irak

Les CF-18 canadiens ont complété dans la journée leurs premières frappes contre l'EI.Photo Reuters / Forces Canadiennes

Agence QMI

Dernière mise à jour: 02-11-2014 | 20h52

OTTAWA - Le ministre de la Défense du Canada, Rob Nicholson, a annoncé dimanche que des avions de chasse canadiens ont effectué leurs premières frappes en Irak pour contrer le groupe État islamique.

Deux CF-18 ont largué des bombes GBU12 guidées par laser, et pesant 500 livres chacune, près de Falloujah. Ils sont revenus sans problème à leur base par la suite.
 
«L’analyse des dommages causés est en cours», a précisé le ministre de la Défense par communiqué.
 
Rob Nicholson a mentionné que la mission a duré environ 4h, incluant un ravitaillement aérien en carburant par des avions de type Polaris.
 
Le Canada s’est joint le 30 octobre à la coalition menée par les États-Unis visant à stopper les djihadistes de l’État islamique qui contrôlent une bonne partie de l’est de la Syrie et du nord de l’Irak. Ottawa s’est engagé pour une période de six mois.
 
Au total, 600 membres des Forces canadiennes doivent prendre part à ces opérations strictement aériennes. Les soldats canadiens ne doivent pas participer à des combats au sol.
 
Six CF-18, deux avions de surveillance Aurora et un avion de ravitaillement canadiens se trouvent à une base du Koweït pour cette mission.
 
Les deux principaux objectifs militaires des frappes canadiennes sont de freiner l’avancée des djihadistes qui gagnent du terrain en Irak et de détruire leurs armes.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos