Sarah-Maude Lefebvre
Agence QMI

Offensive pour la charte des valeurs

Sarah-Maude Lefebvre

Dernière mise à jour: 24-09-2013 | 11h31

MONTRÉAL - Bien décidées à faire entendre leur opinion, des personnalités ont dévoilé mardi matin le Rassemblement pour la laïcité, un groupe qui militera en faveur de la charte des valeurs québécoises présentée par le gouvernement Marois.

Plutôt discrets jusqu'à maintenant, les « pro-charte» se sont organisés. Le Rassemblement pour la laïcité se présente comme une réponse à la vive opposition que suscite le projet du ministre Drainville.

Le Rassemblement pour la laïcité se dit en faveur de l'interdiction de signes religieux dans la fonction publique et appuie sans réserve la charte.

Les membres de la coalition souhaitent aussi que le droit de retrait soit remplacé par une période de transition et que le crucifix de l'Assemblée nationale soit déplacé ailleurs.

Ce mouvement compte notamment sur des personnalités du monde juridique, telles que Claire L'Heureux-Dubé, ex-juge à la Cour suprême; des syndicalistes comme Lorraine Pagé et Réjean Parent; le cinéaste Bernard Émond; la chroniqueuse Martine Desjardins, ex-présidente de la FEUQ; le sociologue Guy Rocher; l'enseignante d'origine algérienne Leila Bensalem; Gyslaine Desrosiers, ex-présidente de l'OIIQ; et l’humoriste Nabila Ben Youssef.

Des organisations comme le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, le collectif pour la laïcité de Québec solidaire, l'Association québécoise des Nord-Africains pour la laïcité et le Mouvement laïque québécois sont aussi membre de ce rassemblement.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos