Pour la peine de mort

Canadiens

 Photo Fotolia

Dernière mise à jour: 20-03-2013 | 20h26

OTTAWA - Les Canadiens se disent majoritairement (63 %) en faveur du rétablissement de la peine de mort, selon un sondage Angus Reid.

C'est en Saskatchewan (75 %) et en Alberta (73 %), où les personnes interrogées souhaitent le plus qu'un criminel soit condamné à la peine capitale.

En Colombie-Britannique (55 %) et au Québec (58 %), une majorité de répondants sont également pour la peine de mort, mais dans des proportions moindres qu'ailleurs.

D'après ce nouveau sondage, dont les conclusions sont sensiblement identiques à l'enquête menée en février 2012, parmi les électeurs conservateurs, trois sur quatre (78 %) se prononcent pour cette mesure. Dans le camp libéral, 42 % des répondants sont contre l'idée.

Parmi les personnes qui sont en faveur du rétablissement de la peine de mort, 58 % estiment que cela permettrait de dissuader les criminels, 57 % pensent que cela permettrait de faire des économies parce que les coûts de la vie en prison reviendraient moins cher à la société, 53 % jugent qu'il faut tuer les tueurs, 39 % croient que cela soulagerait la famille des victimes et 20 % considèrent que les criminels ne sont pas capables de se réintégrer à la société.

À l'opposé, les Canadiens qui se disent opposés à la peine de mort craignent en grande majorité que le condamné puisse être victime d'une injustice (77 %), 53 % considèrent que c'est mal de donner la mort à quelqu'un, même s'il s'agit d'un criminel, et 50 % pensent que cela n'empêcherait pas les crimes.

Le sondage a été rempli en ligne par 1514 Canadiens les 10 et 11 mars.



Vidéos

Photos