Des ados bien dans leur tête

Repas en famille - Des ados bien dans leur tête

Frank Elgar, professeur à l’Université McGill et coauteur de l’étude, s’intéresse de près au phénomène depuis des années.Photo Sarah Bélisle / Journal de Montréal


Sarah Bélisle

De fréquents repas partagés en famille, qu'ils soient tendus ou sereins, sont gages d'une meilleure santé mentale chez les adolescents, conclut une étude publiée ces jours-ci par l'Université McGill.

Le Journal de Montréal a rencontré le professeur Frank Elgar, coauteur de l'étude, qui explique les résultats de ses recherches et qui déplore que les repas familiaux soient de plus en plus rares.


Vidéos

Photos