Les bureaux de Lisée, Duchesne et Bureau-Blouin vandalisés

Sommet - Les bureaux de Lisée, Duchesne et Bureau-Blouin vandalisés

Les bureaux du député Léo Bureau-Blouin, à Laval, ont été peints en rouge dans la nuit du dimanche 24 au lundi 25 février 2013.Martin Alarie / Agence QMI

MONTRÉAL - À quelques heures du début du Sommet sur l'enseignement supérieur, certains édifices liés au gouvernement ont été la cible de vandales, tôt lundi, dont les bureaux des députés péquistes Léo Bureau-Blouin, Jean-François Lisée et Pierre Duschesne.

Les locaux lavallois de M. Bureau-Blouin, ancien président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), ont été visés par les vandales, qui ont jeté une grande quantité de peinture rouge, couleur symbolique de l'opposition à la hausse des droits de scolarité, sur la porte d'entrée.

Quant au bureau montréalais de M. Lisée, situé sur le boulevard Rosemont, une vitre a été brisée et l'inscription «enlisée dans l'austérité» a été peinte sur un de ses murs.

Aussi sur Canoe.ca

À Beloeil, sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier, les bureaux de Pierre Duchesne, ministre de l'Enseignement supérieur et directement lié au Sommet, ont aussi été aspergés de peinture.

La porte extérieure a été complètement recouverte de peinture rouge, créant ainsi un carré rouge de deux mètres sur deux mètres, face à la rue.

Le personnel du bureau de M. Duchesne a affirmé que la peinture était présente lors de leur arrivée, vers 8 h. Aucun autre bris ou acte de vandalisme n'a été rapporté.

À 13 h, les marques de peintures rouges avaient déjà été nettoyées. Il ne restait qu'une longue coulée rouge sur le sol devant l'entrée.

La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent n'a pas encore identifié de suspects en lien avec ce méfait.

Ministère de l'Éducation

La façade d'un bâtiment qui abrite des bureaux du ministère de l'Éducation, à Montréal, a aussi été vandalisée. Des fenêtres et des portes ont été peinturées en rouge.

L'acte de vandalisme aurait été commis entre 21 h 30 et 3 h 20, «heure à laquelle les policiers ont fait la découverte», a indiqué Yannick Ouimet, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal.

«À ce moment-ci, aucune arrestation et aucune description de suspect» ne sont disponibles, a ajouté le policier.

Ce centre administratif du gouvernement du Québec, situé au 600 rue Fullum, abrite entre autres le Conseil supérieur de l'éducation et d'autres bureaux du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport.

En avril dernier, le même édifice avait vu une partie de sa façade peinte en rouge.


Vidéos

Photos