Deux commissaires pour la suite des travaux

Dernière mise à jour: 21-01-2013 | 11h14

MONTRÉAL – Les travaux de la commission Charbonneau ont repris à 9 h 30, lundi matin, après sept semaines d'arrêt.

D'entrée de jeu, la présidente France Charbonneau a fait un retour sur l'absence remarquée du commissaire Roderick MacDonald, absent depuis le début des travaux à cause de problèmes de santé sérieux.

Mme Charbonneau a indiqué que les travaux se poursuivraient sans M. MacDonald. «Rendus à cette étape de nos travaux, nous, les trois commissaires, avons unanimement décidé que la commission siégerait avec deux commissaires», pour la suite des audiences, tel que le permet la loi.

Aussi sur Canoe.ca

Par la suite, la juge Charbonneau a prévenu que ceux qui se rendaient coupables de parjure en subiraient les conséquences. «Nous ne sommes pas à l'abri des faux témoignages», a-t-elle admis, mais «si la commission apprend qu'un témoin a menti, c'est sans hésitation que nous prendrons les moyens pour rétablir la vérité».

Me Sonia LeBel, procureure en chef de la commission, est venue ensuite préciser quel serait le calendrier des prochaines semaines et quels sujets seraient abordés. Au programme: partage des contrats, rôle des entrepreneurs, firmes de génie-conseil et financement des partis politiques, tant provinciaux que municipaux.

Me LeBel a aussi indiqué que quatre avocats avaient été embauchés pour prendre part aux travaux de la commission.

Avant de s'intéresser au crime organisé, la commission devait poursuivre son examen des stratagèmes frauduleux impliquant des entrepreneurs en construction et des employés de la Ville de Montréal.

Les comparutions de deux gros bonnets de la mafia montréalaise, Vito Rizzuto et Raynald Desjardins, sont attendues au cours des prochaines semaines. Les deux hommes ont reçu des assignations à comparaître à l'automne dernier, mais le mystère reste entier sur type de témoignage qu'ils comptent livrer.


Vidéos

Photos