Longueuil elle aussi touchée

Concentration

Au début décembre, l’Unité permanente anticorruption (UPAC) a d’ailleurs visité la municipalité de Longueuil. Photo: Agence QMI / Archives

LONGUEUIL – Les deux tiers des contrats de construction de la Ville de Longueuil auraient été partagés entre cinq entreprises au cours des dix dernières années, dont Construction Frank Catania et Construction DJL, compagnies maintes fois évoquées lors des audiences de la commission Charbonneau.

Selon le quotidien La Presse, chacune de ces cinq compagnies aurait obtenu plus de 6 millions $ par année. Ainsi, 306 des 467 millions $ investis par la Ville dans des travaux d’infrastructures auraient été confiés aux entreprises de Frank Catania et DJL, ainsi qu’à Construction Benvas, Constructions Bricon et aux Entreprises C&R Ménard.

En comparaison, une trentaine d’entreprises, se partageant le tiers restant des contrats, ont obtenu environ 500 000 $ par année.

Plusieurs témoins de la commission Charbonneau ont affirmé, au cours des dernières semaines, que Construction Frank Catania et Construction DJL étaient impliquées dans un stratagème de collusion. Les deux entreprises auraient fait partie d’un cercle de compagnies qui se partageaient les contrats d’infrastructures de Montréal, tout en versant d’importants pots-de-vin à des fonctionnaires et des politiciens de la métropole.

L’UPAC à Longueuil

Au début décembre, l’Unité permanente anticorruption (UPAC) a d’ailleurs visité la municipalité de Longueuil.

«Nous avons assuré l’UPAC et la Sûreté du Québec que nos livres sont ouverts et que nos portes sont ouvertes si on doit fournir de l’information et on l’a déjà fait, avait déclaré la mairesse Caroline St-Hilaire.»

Elle avait toutefois tenu à préciser que l’UPAC n’est pas venue à Longueuil dans le but d’effectuer des perquisitions, mais bien pour demander de l’information.

Le directeur général de la municipalité, Renald Gravel, avait pour sa part affirmé que les demandes de l’UPAC touchaient les administrations précédentes à celle de Caroline St-Hilaire.

La Presse a cependant rapporté que, depuis 2010, seule l’entreprise de Frank Catania a cessé de participer aux appels d’offres de Longueuil. Les quatre autres compagnies continueraient de se partager les deux tiers des contrats de la Ville.


Vidéos

Photos