Des mesures pour accélérer le traitement

Demandes

 

OTTAWA - Le gouvernement du Canada a identifié 27 pays «sûrs», dont 25 faisant partie de l'Union européenne, pour lesquels les demandes de statut de réfugié seront traitées de manière accélérée à compter de samedi.

Le nouveau régime, a précisé le ministre de l'Immigration, Jason Kenney, vendredi, permettra de rejeter plus rapidement les demandes d'asile infondées.

Ces modifications devaient permettre au gouvernement d'économiser des millions de dollars de l'argent des contribuables en bénéfices sociaux accordés aux réfugiés arrivés au pays alors que leur dossier est toujours en traitement.

«Grâce à ces améliorations, nous veillons à ce que les réfugiés authentiques qui fuient la persécution obtiennent plus rapidement notre protection et, parallèlement, à ce que les demandeurs d'asile déboutés provenant de pays normalement sécuritaires soient renvoyés beaucoup plus rapidement», a indiqué le ministre Kenney.

«Le ministre Kenney continue d'appuyer une culture d'intolérance et antiréfugiés au Canada», a pesté le porte-parole libéral en matière de citoyenneté et d'immigration, Kevin Lamoureux, en réaction à l'annonce.

«Ses étiquettes répétées à l'égard des demandes de statut de réfugié en provenance de certains pays, qu'il qualifie de bidons, sont préjudiciables, inconsidérées et témoignent de la politisation du processus qui est fondé sur l'idéologie des conservateurs», a-t-il déclaré.

L'Italie, la Belgique et les États-Unis figurent sur la liste dressée par Ottawa.


Vidéos

Photos