Le PQ perd la guerre des drapeaux

Assemblée

L'Assemblée nationale. Photo archives / Agence QMI

Jean-Luc Lavallée

QUÉBEC - Le gouvernement péquiste a perdu la bataille des drapeaux à l'Assemblée nationale. L'unifolié restera au Salon rouge, ont tranché les parlementaires lors d'un vote divisé, mardi.

Le PQ a été défait sur cette question sensible par l'opposition libérale et caquiste. L'issue de ce vote hautement prévisible vient sceller une fois pour toutes cette controverse baptisée «drapeaugate». Les partis d'opposition avaient déjà annoncé leurs couleurs il y a deux semaines.

C'est donc sans surprise que les 19 députés de la CAQ ont voté en bloc, à l'instar des députés libéraux, contre la proposition du PQ qui voulait retirer l'unifolié de l'enceinte du parlement «en tout temps» lors des travaux parlementaires dans la salle du conseil législatif.

Le chef de la CAQ, l'ex-péquiste François Legault, a eu droit à des applaudissements ironiques de ses anciens collègues en chambre. Seuls les deux députés de Québec solidaire ont appuyé le gouvernement péquiste minoritaire, qui a échappé ce vote par 12 voix, à 65 contre 53.

Normalement, ce genre de requête doit être tranchée par le président de l'Assemblée nationale.

Toutefois, le libéral Jacques Chagnon a invoqué un règlement exceptionnel pour éviter de se prononcer en soumettant la question au vote.

Rappelons que le PQ aura toujours le loisir de retirer le drapeau canadien du Salon rouge pour des activités dites «politiques ou gouvernementales».


Vidéos

Photos