Rob Ford autorisé à être candidat à sa propre succession

Mairie de Toronto - Rob Ford autorisé à être candidat à sa propre succession

Rob FordPhoto Ernest Doroszuk / Archives / Agence QMI


Jonathan Jenkins

TORONTO - Le maire de Toronto, Rob Ford, a été autorisé vendredi à être candidat à sa propre succession. Il pourra donc se présenter à une élection partielle afin de tenter de conserver ses fonctions à la mairie de la Ville Reine.

Un juge a accepté vendredi de mettre de côté une partie de sa décision de cette semaine, qui stipulait que le maire Ford ne pourrait pas participer à un scrutin avant 2014.

Le juge Charles Hackland a reconnu Rob Ford coupable de conflit d'intérêts lundi, destituant ainsi automatiquement le maire de Toronto.

Mais une phrase dans le jugement qui indiquait que le maire ne pourrait pas occuper ses fonctions «pendant le mandat actuel» manquait de précision.

L'avocate de la Ville, Anna Kinastowski, a indiqué plus tôt cette semaine que cela voudrait dire que le maire ne pourrait pas être candidat avant 2014, soit la fin officielle du mandat actuel.

Mais la précision apportée vendredi semble changer la donne.

La destitution de Rob Ford doit entrer en vigueur le 10 décembre, mais le maire pourra donc être candidat si la municipalité décide d'organiser une élection partielle.

Par ailleurs, une conseillère municipale de Toronto, Shelley Carroll, a déclaré vendredi qu'elle se lançait elle aussi dans la course à la mairie. «Je crois que je peux mener cette ville fichûment mieux que le maire actuel et je respecterais la loi en même temps», a-t-elle dit.

Rob Ford a été reconnu coupable lundi de conflit d'intérêts. En vertu de cette décision, il doit être destitué de ses fonctions de maire à compter du 10 décembre.

On lui reproche d'être intervenu et d'avoir participé à un vote du conseil municipal de Toronto, en février dernier, pour empêcher l'adoption d'une recommandation du commissaire à l'éthique qui l'obligeait à rembourser 3150 $, un montant qu'il avait amassé pour sa fondation privée en faveur du football pour les jeunes.

Rob Ford a indiqué avoir l'intention de faire appel de la décision de la Cour supérieure de l'Ontario, qui entrera en vigueur dans une dizaine de jours.


Vidéos

Photos