Le PQ aurait pris la tête des intentions de vote

Sondage - Le PQ aurait pris la tête des intentions de vote

Pauline Marois Photo Agence QMI / Archives

MONTRÉAL – Le Parti québécois aurait pris la tête des intentions de vote par une faible marge à la veille du déclenchement des élections générales.

Selon un sondage de la firme Repère, réalisé pour le compte du PQ, le parti de Pauline Marois compterait sur l'appui, après répartition des indécis, de 33 % des électeurs, tandis que les libéraux obtiendraient 30 % du vote et la Coalition avenir Québec 21 %.

Si on considère seulement les électeurs francophones, le PQ décrocherait 38 % des intentions, la CAQ 23 % et le PLQ 25 %.

«Ce sondage démontre que le PQ est attrayant pour la population québécoise», a affirmé le député péquiste Nicolas Girard, appelé à commenter le sondage.

Aussi sur Canoe.ca

Selon lui, l'équipe des candidats péquistes de «grande valeur» est particulièrement intéressante pour la population et c'est ce qui expliquerait la remontée dans les sondages.

Les libéraux, eux, verseraient plutôt dans le négatif en tentant de diviser les Québécois, croit M. Girard. «M. Charest a choisi de mener une campagne très négative à l'endroit du PQ avec une attitude hargneuse», a-t-il dit.

Le plus récent sondage commandé par un média, un Léger Marketing réalisé en juin, plaçait pratiquement les libéraux et les péquistes au coude à coude avec 33 % des intentions pour le PLQ et 32 % au PQ. La CAQ obtenait 19 % de la faveur des personnes sondées.

Tout indique actuellement que les Québécois seront appelés aux urnes le 4 septembre prochain, ce qui voudrait dire que les élections seront déclenchées le mercredi 1er août.

Le sondage Repère du PQ indique une insatisfaction élevée envers le gouvernement de Jean Charest : 71 % des personnes sondées sont insatisfaites ou très insatisfaites des libéraux. Ce chiffre est semblable à celui de Léger Marketing qui s'établissait à 69 %.

Même s'il s'agit d'un sondage commandé par le PQ, Pauline Marois arrive à égalité avec Jean Charest quant à savoir qui sera le meilleur premier ministre. Les deux récoltent 20 % de la faveur des personnes sondées. François Legault, lui, obtient 13 % et Amir Khadir 4 %.

Une large proportion des personnes interrogées, 41 %, ne savent pas ou estiment qu'aucun de ces politiciens ne ferait un bon premier ministre.

Chiffre surprenant: selon le sondage Repère, 49 % des Québécois voterait «Oui» lors d'un référendum sur la souveraineté assortie d'une offre de partenariat économique et politique avec le reste du Canada.

Le sondage a été réalisé pour le compte du Parti québécois du 13 au 17 juillet 2012 auprès de 1001 répondants. La marge d'erreur est de 3,1 %.


Vidéos

Photos