Plusieurs personnalités en appui aux étudiants


Ève Lévesque

Près de 200 artistes, médecins, avocats et économistes, ont signé la déclaration « Nous sommes avec les étudiants. Nous sommes ensemble ».

En conférence de presse à l'Espace libre, mardi, à Montréal, les personnalités présentes ont tenu à souligner leur soutien au mouvement étudiant, à l'occasion de la fête des Travailleurs.

La déclaration, rédigée notamment par Laure Waridel et Hugo Latulippe, « est l'occasion d'écrire d'une seule et même voix », a dit Léa Clermont-Dion, étudiante en Sciences politiques et une des instigatrices du projet.

« Le niveau de scolarité est lié à l'espérance de vie et à la santé des gens, a dit pour sa part le médecin Alain Vadeboncoeur, l'un des auteurs de la déclaration. Faire un travail qu'on aime est lié à la santé. On pourrait retirer plus de nos ressources naturelles et mieux investir dans nos programmes sociaux. »

Le sociologue Éric Pineault, l'un des auteurs de la déclaration, a salué l'imagination dont font preuve les associations étudiantes et leurs membres depuis le début du conflit. « Depuis qu'on réfléchit à la manière de lutter contre la hausse, le mouvement a fait renaître l'imagination économique du Québec. »

De son côté, le metteur en scène Dominic Champagne, qui a aussi pris part à la déclaration, a signifié sa colère et son indignation par rapport au conflit. « Ça profite à ceux qui sont en train de nous en passer une. L'expression “juste part” est une insulte à notre intelligence. Il ne faut pas lâcher. »


Vidéos

Photos