Agence QMI

Prêts à remonter dans le ring

Dernière mise à jour: 01-04-2012 | 20h17

Au lendemain de son combat de boxe disputé contre le député libéral Justin Trudeau à Ottawa, le sénateur conservateur Patrick Brazeau s'est dit prêt à remonter sur le ring pour en découdre avec son adversaire.

Devant une salle comble de 780 personnes, l'arbitre a mis fin à l'affrontement et a déclaré Justin Trudeau vainqueur, samedi soir, au troisième et dernier round du combat disputé dans le cadre de l'événement caritatif Fight for the Cure.

«Vu que Justin avait de l'expérience en boxe, je n'ai pas été surpris, mais j'ai fait une erreur au début, j'ai agi comme un boxeur recrue», a analysé Patrick Brazeau, en entrevue à LCN, dimanche, faisant référence au fait qu'il avait commencé le combat en lion en se ruant sur Justin Trudeau sans pouvoir maintenir le rythme.

«J'ai subi quelques coups [...] on s'est parlé ce matin avec Justin et lui m'a aussi dit qu'il en avait pris des solides», a noté le sénateur conservateur, qui a terminé le combat avec le nez ensanglanté.

Aussi sur Canoe.ca
Même s'il était déclaré favori avant le combat, Patrick Brazeau ne s'est pas montré découragé.

«Si c'était à refaire, je le referais, l'expérience a été formidable, je suis très heureux pour les gens qui vont recevoir ces fonds-là, a-t-il souligné. On a été capable d'amasser plus de 200 000 $, donc, ce sont les gens affectés par le cancer qui sont gagnants ce matin», a ajouté le sénateur.

Interrogé sur la suite des événements et sur une possible revanche, le sénateur a déclaré : «Je suis prêt à affronter n'importe qui n'importe quand». La veille, à la fin du combat, M. Brazeau avait déjà proposé un combat revanche à Justin Trudeau pour l'édition 2013 de Fight for the Cure.

Couper ses cheveux

Par ailleurs, Patrick Brazeau a confirmé qu'il se ferait couper les cheveux ce lundi. Lui et Justin Trudeau avaient convenu que le perdant du combat se couperait les cheveux.

Comme les deux hommes avaient aussi décidé que le perdant se promènerait publiquement avec un chandail aux couleurs du parti du gagnant, M. Brazeau aura donc, aussi, à porter un chandail du Parti libéral du Canada durant une semaine.

Il a dit à un média du Canada anglais, dimanche, que ces obligations seront encore plus difficiles à prendre que sa défaite de samedi soir, mais qu'il a «la peau assez dure».

De son côté, Justin Trudeau a indiqué sur Twitter qu'il avait été heureux de se réveiller dimanche matin et de voir sur sa table de nuit un exemplaire du livre de Ron Graham The Last Act : Pierre Trudeau, the Gang of Eight and the Fight for Canada, avec en page de couverture la photo de son père. «Je t'aime, papa», a-t-il écrit sur Twitter.

Il a également évoqué des séquelles de son combat. En occurrence, il a souligné qu'il avait un peu mal à sa mâchoire. «Pat m'a frappé fort!» a raconté le député.

«Pas une histoire de gros bras»

Visiblement fier de son protégé, l'entraîneur de Justin Trudeau s'est félicité de la victoire du député.

«Je n'ai pas été surpris de la performance de Justin, il a écouté les directives de A à Z et usé de stratégie et d'intelligence, comme dans la vie de tous les jours», a expliqué Ali Nestor Charles, en entrevue à LCN.

«Je ne m'attendais pas à ce que ce soit une victoire aussi dominante, il a surpris tout le monde», a-t-il ajouté, précisant que «ceux qui croient que la boxe est une histoire de gros bras peuvent ravaler leurs mots».

L'entraîneur a dévoilé quelques aspects de la stratégie utilisée par Justin Trudeau.

«Brazeau avait dit vouloir se ruer sur Justin tel un train, donc on a utilisé ça à notre avantage», a expliqué Ali Nestor Charles.

Quant à savoir si une revanche est possible, l'entraîneur a déclaré : «pour tout ce qui a trait aux causes humanitaires, Justin est toujours partant!»

Ali Nestor Charles a d'ailleurs souligné que son poulain était prêt à monter sur le ring en novembre, possiblement à Montréal, pour un combat au profit de l'organisme Princes de la rue.

Fondé par l'entraîneur, cet organisme vient en aide aux jeunes de la rue en les aidant à développer la maîtrise et l'estime de soi, et ce, à travers l'enseignement des arts martiaux et de la boxe.

Poisson d'avril

Dimanche, le chef libéral intérimaire, Bob Rae, a fait savoir sur son compte Twitter qu'il s'est entraîné en secret pour affronter le gagnant du combat Trudeau-Brazeau, et qu'il se sent prêt et en forme pour le faire.

Après, il a fait remarquer qu'il avait envoyé ce message le 1er avril…



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos