Augmenter les heures d'enseignement

Cours

La coalition propose aussi de revoir le programme de formation des enseignants. © Sami Bouabdellah / Agence QMI

Sami Bouabdellah

MONTRÉAL - Une coalition propose à la ministre de l'Éducation d'augmenter le nombre d'heures consacrées à l'enseignement de l'histoire au secondaire, tout en revoyant les contenus du programme et la formation des futurs enseignants.

La Coalition pour l'histoire se base sur un sondage qu'elle a réalisé auprès de 215 enseignants au secondaire pour exiger que des modifications majeures soient apportées aux contenus des cours d'histoire.

L'historienne Josiane Lavallée propose de faire passer de 150 à 200 le nombre total d'heures consacrées à ces cours en 1er et 2e secondaire.

Elle propose aussi de réviser les programmes de 3e et 4e secondaire afin de scinder sur deux années la trame chronologique de l'histoire du Québec et du Canada, soit de 1500 à 1840 en 3e secondaire et de 1840 à nos jours en 4e secondaire.

Selon le porte-parole de la coalition, Robert Comeau, les cours d'histoire et les cours d'éducation à la citoyenneté doivent être donnés séparément afin de faire plus de place à la question nationale.

Réécrire le passé

La romancière Micheline Lachance qui s'est jointe à la démarche affirme qu'elle assiste à « une tentative de réécrire le passé ».

« C'est comme si les immigrants débarquent dans une société sans racine commune », affirme Mme Lachance, qui soutient que les cours d'histoire ne donnent pas « toute la vérité » sur l'histoire du Québec, dans leur forme actuelle.

« Le vote incohérent des élections aux deux dernières élections devrait nous faire réfléchir », ajoute-t-elle.

La coalition estime aussi que les futurs enseignants devraient suivre un minimum de 20 cours d'histoire obligatoires, alors qu'ils varient entre 10 et 11 cours actuellement.

Les recommandations du groupe devraient être envoyées à la ministre au cours des prochains jours.


Vidéos

Photos