Emmanuel Delacour
Agence QMI

Sortir de l'isolement


Emmanuel Delacour

MONTRÉAL – Contrairement à certaines idées préconçues, la majeure partie des personnes âgées du Québec, c'est-à-dire près de 96 %, ne vivent pas en résidences, mais à domicile, parfois dans l'isolement.

C'est ce que la ministre des Aînés, Marguerite Blais, a signalé dimanche lors d'une annonce d'un investissement de 1 400 000 $ pour la mise en œuvre de 16 nouveaux projets pour les proches aidant.

De plus, la ministre a ajouté que cette statistique indique à quel point il est important d'appuyer les aidants naturels partout dans la province. Celle-ci a insisté sur le fait que le vieillissement de la population offrirait de nouveaux défis au système de santé québécois et aux proches aidants.

Heureux de cette annonce, plusieurs organismes dont la mission est de venir en aide aux proches de personnes handicapées et vieillissantes ont voulu pousser la réflexion plus loin.

C'est le cas de la propriétaire de la Résidence Outremont, Line Vincelli, qui signale qu'il est urgent de sortir de l'isolement les aidants naturels et les personnes auxquelles elles prodiguent des soins.

«S'il est vrai que beaucoup de personnes âgées vivent avec leurs familles ou leur conjoint, un des moyens de donner un répit aux proches aidants est de les amener à rencontrer des gens dont la situation est similaire et des experts de la santé», a expliqué Mme Vincelli.

Celle-ci préconise les centres dont la vocation est de rassembler les aînés en petits groupes d'une dizaine de personnes et de les faire interagir en leur permettant de participer à des activités quotidiennes.

«Le problème principal avec les personnes atteintes d'Alzheimer par exemple, c'est qu'elles manquent de stimulation cognitive dans leur routine, a ajouté Mme Vincelli. On a remarqué que de rencontrer des gens, de sortir et d'accomplir de simples tâches, comme préparer à manger, peuvent améliorer grandement leur état.»

Aussi présente à l'annonce de l'investissement, la présidente de l'Association québécoise des infirmières et infirmiers en gérontologie, Francine Lincourt, a dévoilé la création d'un nouveau programme de gestion du stress en ligne pour les aidants naturels.

«Grâce à ce programme de formation en cinq sessions en ligne accompagnées par une tutrice et à un forum de discussion, les aidants naturels pourront accéder à de l'information en tout temps sur comment gérer la charge quotidienne de s'occuper d'un proche», a-t-elle affirmé.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos