Mathieu Turbide
Le Journal de Montréal
Journal de Montréal

Les Desmarais à l'honneur

L'empire Power - Les Desmarais à l'honneur

Nicolas Sarkozy fait l’accolade à Jacqueline Desmarais après l’avoir décorée de la Légion d’honneur, lundi dernier, au palais de L’Élysée, à Paris.© Marc Chaumeil / Collaboration spéciale

Mathieu Turbide
Le Journal de Montréal

La puissante famille Desmarais compte maintenant deux membres dans la prestigieuse Légion d'honneur de la République française.

Pourtant, rares sont les Québécois admis dans ce club sélect.

Après avoir élevé son ami milliardaire Paul Desmarais au rang de Grand-croix de la Légion d'honneur en 2008, le président français Nicolas Sarkozy vient de décorer l'épouse du fondateur de Power Corporation, Jacqueline Desmarais, marais, faisant d'eux l'un des rares couples de « légionnaires » étrangers ainsi décorés par la France.

Mme Desmarais a été sacrée, lundi dernier, chevalier de l'Ordre de la Légion d'honneur pour ses activités de philanthropie et de mécénat, notamment dans le domaine de l'opéra.

Deux membres de la même famille admis dans la Légion d'honneur est déjà en soi un fait assez rare, mais les circonstances dans lesquelles ces deux récompenses ont été données le sont encore plus : chaque fois, le président sident Sarkozy a remis lui-même la décoration, lors de réceptions privées à l'Élysée, le palais présidentiel.

« L'hommage suprême »

Ce n'est pas banal, estime le professeur Olivier Ihl, politicologue et directeur de l'Institut d'études politiques de Grenoble.

« La personne de qui l'on reçoit la décoration a au moins autant d'importance que la nature ou l'importance de la distinction, souligne-t-il. La remise de la distinction des mains du président de la République, dans la salle des fêtes de l'Élysée, est évidemment l'hommage suprême, une distinction en soi réservée aux personnalités les plus en vue ou aux amis fidèles. »

De fait, le président ne se déplace que rarement pour remettre lui-même des médailles de la Légion d'honneur, encore plus rarement lors de cérémonies privées. « Il y a 3 000 décorés de la Légion d'honneur en France chaque année, ce qui rendrait l'exercice difficile pour le président », explique Alice Bouteille, chargée de mission auprès du Grand Chancelier de la Légion d'honneur.

« Patronage » et « amitiés »

L'amitié avouée entre Nicolas Sarkozy et Paul Desmarais a-t-elle joué un rôle dans la décision de décerner au couple ces honneurs prestigieux ?

Selon le professeur Ihl -présenté par le quotidien Le Monde comme un exégète de la question des honneurs dans la République française -, les personnes qui accèdent à cet ordre prestigieux ont souvent un parcours sociopolitique qui recoupe celui de ceux qui les ont choisis.

« On découvre alors que la décoration peut nourrir des relations de patronage. Ou des amitiés personnelles. Bref que le mérite décoré construise des états de services, si-non des cercles d'élection dont les variations tiennent en fait au degré de proximité personnelle entretenu », dit-il.

Parfois, c'est le président lui-même qui profite de l'événement. Par exemple, quand Nicolas Sarkozy épingle une médaille sur le veston de vedettes de la chanson ou de stars internationales comme Céline Dion.

« Le véritable bénéficiaire d'une décoration, c'est celui qui la donne, plus que celui qui la reçoit... », note le professeur Ihl.

Honneurs mérités ?

Toutefois, les médailles données aux Desmarais -surtout la grandcroix décernée à Paul Sr -irritent l'un des plus hauts gradés québécois de cet ordre, Yves Michaud.

« La Légion d'honneur, il y en a qui la méritent et d'autres qui se l'achètent. Et cela démontre tout ce que Nicolas Sarkozy doit à son ami », lance M. Michaud, ex-délégué général du Québec en France, lui-même commandeur de la Légion d'honneur.

Robin Philpot, auteur du livre Derrière l'État Desmarais : Power, ne s'en étonne pas.

« Paul Desmarais était là pour Sarkozy quand tout allait mal pour lui, en 1995, quand Édouard Balladur a perdu contre Chirac. » Paul Desmarais avait alors accueilli Sarkozy dans son domaine de Sagard, dans Charlevoix, où le futur président français s'est rendu souvent par la suite.

Nicolas Sarkozy n'a jamais caché avoir profité des conseils et de l'aide de Paul Desmarais. D'ailleurs, selon un texte paru dans le journal La Presse (propriété des Desmarais), le président l'a encore relevé lors de la cérémonie : « À une époque où j'avais beaucoup moins d'amis qu'aujourd'hui -moins d'adversaires également -, Paul et Jackie m'ont longuement reçu chez eux au Québec. »

Lucien Bouchard, Commandeur de la Légion, ex-premier ministre du Québec et ex-chef du Parti québécois, n'a pas voulu commenter sa présence aux côtés des Desmarais, lundi, pour cette réception.

LeJournal a aussi tenté sans succès de joindre le porte-parole de Power Corporation.

* * *

LES 5 GRADES

La Légion d'honneur est un ordre national français -le plus important -créé par Napoléon Bonaparte en 1802. Il récompense les « mérites éminents » de Français et par-parfois d'étrangers qui ont rendu service à la nation française. La hiérarchie de la Légion comporte cinq grades :

Chevalier

Grade le moins important

Limité à 113 425 personnes

Ex. : Céline Dion

Officier

2e grade

Limité à 10 000 personnes

Ex. : Denise Bombardier

Commandeur

3e grade

Limité à 1 250 personnes

Ex. : Jean Charest

Grand officier

4e grade

Limité à 250 personnes

Ex. : René Lévesque

Grand-croix

Grade le plus prestigieux

Limité à 75 personnes

Ex. : Paul Desmarais Sr

* * *

DES QUÉBÉCOIS DANS LA LÉGION

Chevaliers de la Légion d'honneur

2011

JACQUELINE DESMARAIS

Épouse de Paul Desmarais, philanthrope dans le domaine des arts, particulièrement de l'opéra

MICHÈLE STANTON-JEAN

Journaliste, diplomate et haut fonctionnaire, représentante du Québec à l'UNESCO

2010

JEAN-JACQUES LAURANS

Président du groupe immobilier montréalais Alfid, Français d'origine

CHRISTINE COLIN

Professeur de santé publique, Université de Montréal

HÉLÈNE LEBEL

Française d'origine, ancienne engagée volontaire et résistante dans la 2e Guerre mondiale

HÉLÈNE SÉGUINBOTTE

Française d'origine, ingénieure et présidente de Turbomeca Canada

FABIENNE THIBEAULT

Chanteuse qui réside maintenant en France

Autres légionnaires québécois célèbres

PAUL DESMARAIS Sr

Financier (Grand-croix en 2008)

JEAN CHAREST

Premier ministre (Commandeur en 2009)

CÉLINE DION

Chanteuse (Chevalier en 2008)

DENISE BOMBARDIER

Auteure et journaliste (Chevalier en 1993, puis Officier en 2009)

BERNARD LANDRY

Premier ministre (Commandeur en 2004)

LUCIEN BOUCHARD

Premier ministre (Commandeur en 2002)

BERNARD LEMAIRE

Entrepreneur (Chevalier en 2002)

GILLES VIGNEAULT

Chanteur (Chevalier en 1985)

RENÉ LÉVESQUE

Premier ministre

(Grand officier en 1977)



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos