Nicolas Saillant
Agence QMI
Journal de Québec

Une Québécoise à la une de Hustler

Érotisme - Une Québécoise à la une de Hustler

La Québécoise Marie-Claude Bourbonnais à la une du célèbre magazine Hustler.© Courtoisie / Hustler Canada


Nicolas Saillant
Agence QMI

QUÉBEC – Marie-Claude Bourbonnais, une mannequin de Québec, a été choisie pour faire la première page du magazine Hustler Canada, pour son édition spéciale du temps des fêtes.

La jeune femme, qui s’est fait connaître à Québec en posant notamment dans le calendrier du «Dream team» de Radio X, serait la première Québécoise à faire la une du magazine, selon Don Macgregor, de Hustler Canada.

Pourtant, même s’il s’agit probablement du plus important contrat de sa carrière, la session photo qui a été retenue par le magazine n’était pas prévue. «C’est quelque chose qui s’est pointé sur mon parcours tout simplement», a raconté la Québécoise.

Marie-Claude Bourbonnais travaillait sur un projet personnel avec un photographe de Toronto lorsque ce dernier lui a proposé de faire une session de photos spéciales afin de soumettre ses clichés au magazine.

Comme c’est souvent la norme dans cette industrie, les contacts entre l’éditeur et la modèle ont donc été très limités. «Ça fonctionne beaucoup par soumission, c’est le photographe qui gère ça», a-t-elle expliqué.

Bien que le magazine Hustler soit l’une des publications les plus explicites du genre, la top modèle a voulu s’assurer de ne pas outrepasser la limite de nudité qu’elle s’est imposée. «Je ne fais pas une course effrénée à la publication, si ça ne rentre pas dans ma limite, tant pis, il y aura d’autres revues qui vont correspondre à ce que je veux.»

«Hustler, c’est beaucoup axé sur la génitalité, a précisé la jeune femme originaire de Sainte-Anne-de-La-Pocatière. Ce que j’ai fait, c’est des positions où l’on voit les organes génitaux, mais moi, je ne me touche pas et je ne fais pas de photos pornographiques avec un autre modèle. Je ne fais rien de “hard core”, je suis plutôt “soft”.»

Une fierté

Marie-Claude Bourbonnais est particulièrement fière d’être en première page du magazine Hustler, compte tenu du grand nombre de publications Web maintenant disponibles gratuitement.

«Aujourd’hui, c’est facile d’avoir des photos sur Internet, il y a donc un certain charme à voir ses photos imprimées dans une revue papier», a-t-elle expliqué.

La jeune femme s’est faite discrète sur le cachet qu’un tel contrat a pu lui donner, mais au-delà de l’aspect financier, elle croit que les retombées seront extrêmement bénéfiques pour la suite de sa carrière.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos