Charles-Antoine Gagnon
Agence QMI

Des milliers de personnes lui rendent hommage

Funérailles de Jack Layton - Des milliers de personnes lui rendent hommage

«Jack aurait voulu que je sois ici», a indiqué M. Harrison (gauche).© Charles-Antoine Gagnon / Agence QMI


Charles-Antoine Gagnon

Dernière mise à jour: 27-08-2011 | 20h10

TORONTO - Des milliers de personnes ont tenu à être aux abords du Roy Thomson Hall de Toronto, où se sont déroulées les funérailles nationales de Jack Layton, samedi, afin de lui rendre un dernier hommage et lui dire «au revoir».

Thomas McNally, de Toronto, était l’un d’eux. «Il a été le chien de garde des sans-abri, des démunis. Il n¹a jamais fait dans la manigance. Il a toujours été honnête.»

Les gens qui ont pris position le long des rues du centre-ville pour assister à la procession de l'hôtel de ville de Toronto vers le Roy Thomson Hall applaudissaient et acclamaient le cortège qui avançait au rythme du son des tambours et de la cornemuse.

Si les gens qui ont assisté aux funérailles de M. Layton à l'intérieur de la salle de concert sont passés par toutes les gammes d'émotions, les personnes à l'extérieur de l'immeuble, qui ont écouté et regardé la retransmission de la cérémonie sur écrans géants, ont elles aussi vécu de fortes émotions à l'arrivée de la dépouille de M. Layton, durant la cérémonie et lors au départ du cortège.

Larmes, recueillement, sérénité et des applaudissements ont ponctué ces moments d'une grande intensité. «Il va beaucoup nous manquer et ce, pour longtemps», a raconté Don Côté, un Québécois qui habite Toronto depuis 1972.

Les organisateurs de l’événement avaient fait installer des écrans à différents endroits du pays pour présenter la cérémonie.

À Montréal, plus d'une centaine de personnes se sont notamment rendues à la Société des arts technologiques.

«Si j'avais eu le droit de vote, j'aurais voté pour lui. Si je suis venue ici, c'est parce que je respectais beaucoup M. Layton», a confié Jeanne Pépin-Michel, 16 ans, en retenant un sanglot.

«Jack était un modèle pour moi. Je l'aimais. Ça va être un énorme vide que personne n'arrivera à combler seul», a déclaré pour sa part la militante Chantal Poulin.

Jack Layton représentait la circonscription de Toronto-Danforth aux Communes. Avant de faire le saut en politique fédérale, il a été conseiller municipal à Toronto pendant 18 ans. Environ 8000 personnes ont d'ailleurs défilé devant le cercueil de M. Layton qui a été exposé dans le foyer de l’hôtel de ville de Toronto, vendredi et samedi (avant les funérailles).

Le corps de M. Layton sera incinéré et ses cendres se retrouveront en deux endroits à Toronto, de même qu’à Hudson, au Québec, où il a grandi.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos