Huguette Young
Agence QMI

Jack Layton est irremplaçable, selon Nycole Turmel

Décès - Jack Layton est irremplaçable, selon Nycole Turmel

Nycole Turmel. © Reuters


Huguette Young

Dernière mise à jour: 23-08-2011 | 17h01

OTTAWA – La chef néo-démocrate intérimaire, Nycole Turmel, a reconnu que les bottines de Jack Layton, décédé dans la nuit de dimanche à lundi, seront difficiles à chausser.

«On ne remplacera pas Jack Layton, a-t-elle précisé lors d’un point de presse dans le foyer de la Chambre des communes. Jack Layton était un grand leader. Je l’ai dit quand il m’a demandé de le remplacer, que ses souliers étaient très grands à chausser. Par contre, on est une équipe et on se doit, on a une obligation de continuer le travail. Il nous a laissé ça comme héritage.»

Plusieurs observateurs croient que la côte sera difficile à remonter pour le Nouveau parti démocratique incarné par M. Layton. Sous sa gouverne, le NPD a fait une percée historique au Québec lors des élections du 2 mai et récolté le meilleur score de son histoire. Au Québec, les électeurs ont été séduits par le message d’espoir de M. Layton. Qu’en sera-t-il sans M. Layton?

Cela dit, pour Mme Turmel, le parti ne se résume pas à un seul homme. Derrière l’homme, il y avait une équipe qui a l’intention de « continuer le combat » de M. Layton, a-t-elle assuré.

Au Québec, les gens ont surtout «voté pour une vision» d’un monde meilleur, selon elle. Cette vision est partagée par les députés néo-démocrates québécois, a-t-elle assuré.

«Jack était l’image (du parti), nous le reconnaissons tous, mais nous croyons tous — et c’est pourquoi nous nous sommes présentés — aux idées qu’il avançait. Alors nous allons continuer et défendre ces idées-là.»

Dans l’immédiat, Mme Turmel et son équipe se préparent à la rentrée parlementaire du 19 septembre. Une réunion de stratégie qui était déjà prévue avant le décès de M. Layton aura lieu à cet effet.

Dans les jours à venir, il sera question également de préparatifs en vue du prochain congrès à la direction du parti prévu pour le mois de janvier.

Plusieurs noms circulent, dont le député d’Outremont Thomas Mulcair, et le président du parti, Brian Topp.

Dans l’intervalle, Mme Turmel, députée de Hull-Aylmer, a l’intention de rester en selle. «Mon rôle est d’assumer le leadership jusqu’au prochain congrès», a conclu Mme Turmel, conformément aux vœux de M. Layton exprimés dans une lettre aux Canadiens rendue publique lundi.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos