Agence QMI

Le PQ est «usé et confus»

Manifeste du Nouveau Mouvement pour le Québec - Le PQ est «usé et confus»

Le Nouveau Mouvement pour le Québec a publié son premier manifeste.©unnouveaumouvement.org

MONTRÉAL – Le Nouveau Mouvement pour le Québec (NMQ) a publié son premier manifeste, mardi matin, dans lequel il s’attaque notamment au Parti québécois, qualifié d’«usé et confus» par ses signataires.

Près de 80 souverainistes ont signé le manifeste de ce mouvement initié par Jocelyn Desjardins, qui avait quitté le PQ en avril. Parmi eux figurent le politologue Denis Monière et l’ancien député bloquiste Antoine Dubé.

Le manifeste, qui débute en soulignant que la crise que traverse le camp souverainiste «n’est pas banale», s’en prend d’abord à François Legault. Le meneur de la Coalition pour l’avenir du Québec ne propose rien sur la question nationale et devrait suggérer aux Québécois de devenir «propriétaire de notre économie» plutôt que vendre l’idée d’une «économie de propriétaires», selon les auteurs.

Plus loin, le NMQ lance des premières au Parti québécois. En plus d’être «usé et confus dans ses interventions», le PQ serait «banalisé par le public et les médias à la moindre action qu’il pose».

Les auteurs du manifeste en ont en particulier contre le concept de «gouvernance souverainiste» de Pauline Marois. Estimant que la chef du PQ compte sur un éventuel rejet du Canada par les Québécois pour réveiller leur envie d’indépendance, le NMQ croit plutôt qu’une «affirmation de notre existence» est la clé.

Le NMQ doit tenir une rencontre le 21 août au Cégep Saint-Laurent, à Montréal, afin de débattre de ses idées. Le manifeste est disponible au www.unnouveaumouvement.org.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos