L’école de la chimie verte à l’Université McGill

Été 2011 - L’école de la chimie verte à l’Université McGill

© Archives/ Agence QMI

MONTRÉAL – L’Université McGill est un pôle de recherche international en matière en chimie verte. C’est ce qu’a confirmé vendredi l’American Chemical Society (ACS), en choisissant pour la deuxième fois en dix ans l’université montréalaise pour accueillir l’école estivale de la chimie verte.

La chimie verte, aussi connue sous le nom de chimie durable, est la conception de produits chimiques et des procédés qui réduisent ou éliminent l’utilisation ou la production de substances dangereuses.

Pendant la semaine du 26 juin, 60 étudiants des cycles supérieurs et des postdoctorants, provenant de partout en Amérique, se donneront rendez-vous à McGill afin d’explorer des pistes de solutions scientifiques aux défis mondiaux.

Selon l’Université, le programme est conçu pour accroître la sensibilisation et la compréhension des principes de chimie verte, des possibilités, des pratiques et de leurs avantages, grâce à des programmes spéciaux et différentes ressources.


Vidéos

Photos