Agence QMI

Affaissement de terrain: 15 résidences évacuées

Québec - Affaissement de terrain: 15 résidences évacuées

L'affaissement de terrain a eu lieu à l'Ouest de la côte de la sucrerie, à Charlesbourg. © Jean-François Desgagnes/ Agence QMI

Dernière mise à jour: 26-05-2011 | 19h56

QUÉBEC - Un affaissement de terrain a forcé l'évacuation d'une quinzaine de résidences du quartier Notre-Dame-des-Laurentides, dans l'arrondissement Charlesbourg, à Québec.

À la Ville de Québec, on explique que les gens du secteur situé au sud du boulevard Henri-Bourassa et à l'ouest de la côte de la Sucrerie, sont familiers avec la présence de crevasses, à flanc de colline, provoquées par des affaissements dans ce secteur où se trouvait autrefois une sablière.

Mais cette année le phénomène a pris une ampleur jamais vue et un citoyen, voyant l'importance des crevasses qui s'étaient formées sur un terrain vacant situé derrière sa résidence, a cru bon d'en avertir la Ville. Il y avait de quoi: la plus importante crevasse prend l'allure d'un cratère de près de 5 m de profondeur.

Des spécialistes dépêchés sur place ont recommandé l'évacuation des résidences environnantes pour des raisons de sécurité. Explication: on se trouve devant une situation exceptionnelle, jamais constatée au Québec, une situation dont on recherche toujours la cause exacte.

Une situation, aussi, qui se complique du fait que de l'eau jaillit du sol, à l'intersection de la côte de la Sucrerie et du boulevard Henri-Bourassa.

Mercredi soir, des représentants de la Ville ont donc rencontré les occupants des résidences voisines pour leur transmettre la recommandation des experts. Sur la quarantaine de résidants touchés, la moitié ont choisi de quitter les lieux. Les autres, pour le moment, préfèrent demeurer sur place.

La Ville de Québec a déjà prévu de dédommager les personnes évacuées jusqu'au 9 juin pour leurs frais de résidence et de subsistance.

Entretemps, vendredi, d'autres experts doivent venir examiner la situation et, espère-t-on, faire rapport rapidement.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos