Agence QMI

Les allergies alimentaires ont doublé en 20 ans

Santé - Les allergies alimentaires ont doublé en 20 ans

©Shutterstock/ Agence QMI

France – La fréquence des allergies alimentaires chez les enfants a doublé en 20 ans, rapporte le quotidien Le Figaro.

Les allergies alimentaires touchent entre 3 et 7 % des enfants des pays industrialisés, et tendent également à augmenter dans les pays en voie de développement. Au Québec, on estime que de 6 à 8 % des enfants seraient affectés. Aux États-Unis, entre 1997 et 2007, la prévalence des allergies alimentaires a augmenté de 18 % chez les jeunes de moins de 18 ans.

«Malgré les différences d'alimentation d'un peuple, d'un pays à l'autre, on retrouve toujours les mêmes allergies alimentaires chez l'enfant : lait, œufs, arachides, poissons, crustacés (crevettes surtout)», souligne le Dr Fabienne Rancé, pédiatre allergologue au Centre hospitalier universitaire de Toulouse, en France.

Qu’est-ce qui cause cette augmentation ? La génétique joue un rôle puisque 80 % de ces allergies surviennent dans des familles où l’on retrouve déjà des symptômes. Mais d’autres facteurs sont possibles, comme l’environnement.

«Nous vivons dans des logements plus confinés, plus exposés aux acariens, notre agriculture, nos arbres ont changé et nous exposent à des pollens qui provoquent des réactions d'allergie croisée aux aliments. Nous consommons aussi plus de plats industriels dont des constituants ajoutés ou transformés modifient le pouvoir allergisant des aliments», précise le Dr Rancé. «En revanche, incriminer une diversification trop précoce de l'alimentation des bébés relève du mythe. Avant trois mois, c'est trop tôt, mais il faut qu'elle ait lieu entre quatre et six mois», ajoute-t-elle.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos