Geneviève Lajoie
Journal de Québec

Une autre libérale se joint au lobby

Gaz de schiste - Une autre libérale se joint au lobby

© AFP/Karen Bleier


Geneviève Lajoie

QUÉBEC – Le lobby du gaz de schiste compte une libérale de plus dans ses rangs.

Depuis le mois de janvier, Marie-Claude Johnson, une ancienne attachée politique du ministre Raymond Bachand et de l'ex-ministre Monique Jérôme-Forget, fait des représentations auprès du gouvernement pour la gazière Questerre Energy.

Mme Johnson, qui a travaillé dans les cabinets politiques du gouvernement libéral de 2006 à 2008, est mandatée par la gazière, qui concentre ses activités sur la Rive-Sud du Saint-Laurent, entre Québec et Montréal, pour «s'assurer que le niveau de redevance actuellement en développement permette la viabilité économique du projet en cours».

L’ex-attachée politique précise qu'il ne s'agit que d'un «petit» mandat de quelques semaines et que depuis le début, elle n'a pas fait de relations gouvernementales directes, s’occupant davantage de «stratégie».

Selon elle, il n'y a pas de liens à faire entre la présence de plusieurs anciens membres du personnel politique du gouvernement libéral au sein du lobby du gaz de schiste et la volonté de Québec de développer cette ressource.

Mme Johnson n'est en effet pas la seule ex-employée politique libérale à travailler au service du lobby du gaz de schiste.

L'automne dernier, l'Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ) a recruté Stéphane Gosselin comme directeur général, lui qui était jusque-là directeur de cabinet du ministre du Développement économique, Clément Gignac, et qui avait auparavant occupé des fonctions similaires aux Ressources naturelles et à l'Environnement.

L'APGQ peut également compter sur les services d'un autre ex-conseiller libéral, Martin Daraîche, employé par le cabinet de relations publiques National, pour la représenter auprès du gouvernement.

M. Daraîche, qui a œuvré aux côtés de l'actuelle ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, et du premier ministre Jean Charest de 2006 à 2008, a pour mission d'effectuer des représentations auprès justement du ministère des Ressources naturelles, de même que du ministère de l'Environnement et des Affaires municipales, afin que «le Québec soit reconnu comme une juridiction capable d'accueillir une industrie structurante en matière» de gaz de schiste.

Daniel Bernier, directeur de cabinet au gouvernement Charest jusqu'en 2005, représente quant à lui les intérêts de Talisman Energy inc. auprès du gouvernement.

Rappelons également que Daniel Gagnier, chef de cabinet du premier ministre Charest entre 2007 et 2009, siège depuis quelques mois au sein d'un «conseil consultatif» créé par la société d'énergie Talisman inc., de Calgary, pour soutenir ses activités au Québec.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos