La STM décidera mardi si elle retourne en appel d'offres

Nouveaux wagons de métro - La STM décidera mardi si elle retourne en appel d'offres

La décision officielle devrait être annoncée mardi, en fin de journée.© Archives


Jean-Louis Fortin

MONTRÉAL - La Société de transport de Montréal (STM) annoncera mardi si elle retourne en appel d’offres pour le remplacement de sa flotte de wagons de métro.

Les membres du conseil d’administration du transporteur ont été convoqués à une rencontre extraordinaire mardi matin, pour entériner la décision. La décision officielle devrait être annoncée mardi, en fin de journée.

Selon nos informations, les recommandations du comité technique mandaté par la STM sont prêtes depuis vendredi dernier, mais la direction avait besoin de quelques informations supplémentaires avant de prendre sa décision.

Plusieurs observateurs s’attendent à ce que la STM décide de retourner en appel d’offres, compte tenu de l’expression d’intérêt, jugée sérieuse, soumise par la firme espagnole CAF.

D’autres retards

Un nouvel appel d’offres entraînerait des délais supplémentaires d’au moins un an dans l’attribution du contrat d’acquisition de 765 voitures, avec une option pour en acheter 288 autres.

Un tel contrat pourrait dépasser les 3 milliards $. Dans le cas contraire, Québec et la STM auront la voie libre pour attribuer le contrat au consortium Bombardier-Alstom, avec lequel les négociations sont terminées depuis janvier dernier.

Rappelons que le 30 juin dernier, la Cour supérieure a infligé un revers à Bombardier-Alstom, qui souhaitait empêcher la STM de lancer un nouvel appel d’offres.

Le consortium soutenait que l’avis international publié par la STM, qui invitait des entreprises à se manifester pour participer à un nouvel appel d’offres, était discriminatoire.

Cet argument a toutefois été rejeté par le juge en chef adjoint de la Cour supérieure, André Wery.


Vidéos

Photos