Revers de situation

Couvent Mont-Jésus-Marie - Revers de situation

Le couvent Mont-Jésus-Marie© Joel Lemay

MONTRÉAL - Coup de théâtre mardi à l’hôtel de ville : l’absence mystérieuse d’une dizaine de conseillers d’Union Montréal a entraîné l’abandon temporaire du controversé projet de condos dans l’ancien couvent Mont-Jésus-Marie sur les flancs du mont Royal.

Le projet n’est toutefois pas mort, puisque l’administration Tremblay a l’intention de le représenter le 22 mars, lors de la prochaine séance du conseil municipal.

Mardi, tout semblait indiquer que le conseil allait entériner le changement de la vocation institutionnelle de l’édifice à une vocation résidentielle.

En matinée, la ville de Montréal avait reçu la confirmation que le nouveau recteur de l’Université de Montréal (UdeM), Guy Breton, souhaitait vendre l’ancien couvent au promoteur Groupe F. Catania pour la somme de 21 M$.

Mystérieuses disparitions

Or, au moment de procéder au vote, une dizaine de conseillers d’Union Montréal, dont la mairesse d’Outremont Marie Cinq-Mars et les poids lourds Helen Fotopulos et Marvin Rotrand, manquaient mystérieusement à l’appel dans la salle du Conseil.

L’adoption de ce règlement nécessitait la majorité absolue, soit 33 conseillers sur 64. Il a donc été rejeté puisqu’il n’a obtenu que 28 voix en sa faveur.

«10 absents, c’est beaucoup. J’ose croire que les arguments de l’opposition et des citoyens ont été entendus par certains conseillers d’Union», a observé en entrevue Josée Duplessis, du parti d'opposition Projet Montréal, évoquant à demi-mot une dissidence au sein du parti du maire.

Projet controversé

Pour Alan DeSousa, bras droit du maire, il n’est pas question de contradictions au sein même de son propre parti.

«Certains de nos membres étaient malades. D’autres étaient à l’extérieur de la Ville», a-t-il justifié après le vote, en ajoutant que son équipe a bien l’intention de représenter une motion semblable «très bientôt».

Quant à la mairesse d’Outremont, qui s’est absentée pour le vote, Alan DeSousa affirme qu’il n’a «pas regardé si elle était dans la salle».

Le projet de conversion de l’ancien couvent est très controversé. Plus de 2000 citoyens ont signé une pétition pour s’y opposer, et le syndicat des professeurs et professeures de l'Université de Montréal l’a aussi décrié.


Vidéos

Photos