Deltell s’insurge contre les syndicats

Hausse salariale de l'État - Deltell s’insurge contre les syndicats

Gérard Deltell.© Agence QMI/Jean-Claude Tremblay


Kathleen Frenette

Le chef adéquiste Gérard Deltell juge intéressant le cadre proposé par le gouvernement Charest aux salariés de l’État et considère que les demandes syndicales «n’ont pas d’allure, ne sont pas réalistes et pas responsables».

Pour M. Deltell, les demandes du Front commun syndical démontrent «qu’ils ne vivent pas sur la même planète. Quand on voit que Mme Carbonneau (présidente de la CSN) suggère une augmentation d’un milliard de dollars des impôts, ça n’a pas de bon sens, c’est révoltant d’entendre ça et c’est choquant, a-t-il lancé au cours d’une entrevue. On peut comprendre qu’il y ait un jeu de négociation, mais quand on dit qu’on va augmenter les impôts, on est dans le champ.»

Aux yeux du chef adéquiste, «le gouvernement Charest a fait preuve d’irresponsabilité en accordant à d’autres, comme les professeurs de l’UQAM, des augmentations de 11 % sur trois ans comme ils le réclamaient. «Si on avait eu le courage de leur dire non, les syndicats ne se sentiraient pas légitimés de faire de telles demandes».

Le Front commun syndical a déposé, le mois dernier, des demandes de 11,25% sur trois ans (3,2 milliards $). Les offres du gouvernement se chiffrent à 7 % sur trois ans (2,3 milliards $).

Dépenses du gouvernement

L’heure est à revoir les dépenses du gouvernement, considère M. Deltell. «Il faut soulever chacune des pierres et ne pas avoir peur de se questionner sur chaque programme, car c’est lourd», dit-il.

Il ajoute que ça, le gouvernement devait le faire avec la réingénierie. «Qui devait le faire? C’est Mme Jérôme-Forget, qui est partie au printemps», rappelle-t-il.

M. Deltell s’inquiète que la «dette d’épicerie» augmente au Québec (de 85 à 100 millions $), alors qu’elle diminue en Ontario. «Il faut avoir le courage de se regarder dans le miroir et se dire: Est-ce qu’on a les moyens de vivre au-dessus de nos moyens?»

«Ce n’est pas en se mettant la tête dans le sable qu’on va faire avancer les choses.»


Vidéos

Photos