Des commerces sous le viaduc ferroviaire

Autoroute Bonaventure - Des commerces sous le viaduc ferroviaire

Une section du viaduc ferroviaire de l'autoroute Bonaventure. © 24 Heures/Sébastien St-Jean

Jean-Louis Fortin

Dans la phase 1 de son projet de conversion de l’autoroute Bonaventure, la Société du Havre de Montréal prévoit transformer une partie de l’espace qui se trouve sous le viaduc ferroviaire, le long de la rue Dalhousie, en un complexe commercial et un quai d’autobus.

Le maître d’œuvre du projet Bonaventure a l’intention d’acheter ou de louer les bâtiments en place, propriétés de l’entreprise Depotium, qui les exploite actuellement comme espaces d’entreposage pour le grand public.

«Le viaduc ferroviaire restera en place. C’est l’espace en dessous, le long de la nouvelle voie en site propre pour le transport en commun, qui sera utilisé», explique en entrevue Pierre Malo, directeur du projet Bonaventure à la Société du Havre.

«Il y aura des commerces, mais aussi un grand espace ouvert similaire à une salle des pas perdus. À l’extérieur, le long de la rue, on retrouvera des quais pour des arrêts d’autobus», laisse-t-il entrevoir.

Corridor réservé aux autobus

Devant cette nouvelle construction, sur la rue Dalhousie, 1000 autobus passeront dans chaque direction tous les jours, transportant près de 20 000 personnes habitant la Rive-Sud.

24 heures a pu voir les esquisses en possession de la Société du Havre, mais cette dernière préfère ne pas les montrer au public avant que le projet soit officiellement lancé.

Dans cette phase 1 des travaux, prévue pour être réalisée d’ici 2012 au coût de 100 millions $, un tronçon d‘autoroute d’un kilomètre, entre les rues Brennan et Saint-Jacques, sera démoli. Il sera remplacé par deux artères au centre desquelles on retrouvera 20 000 mètres carrés d’espaces verts.


Vidéos

Photos