Fumez et gagnez

Tirages illégaux à Kahnawake - Fumez et gagnez

La concurrence est vive à kahnawake. Pour attirer plus de clients, un vendeur de cigarettes a décidé de lancer un concours pour gagner des billets du Canadien. © Thierry Avril

Éric Yvan Lemay
Le Journal de Montréal

Dernière mise à jour: 17-03-2009 | 12h23

Achetez des cigarettes de contrebande et courez la chance de gagner de l'argent, une voiture ou même des billets du Canadien. Voilà la nouvelle tactique imaginée par les vendeurs de cigarettes de Kahnawake, qui cherchent à attirer encore plus de clients.

Aussi sur Canoe.ca

Pour son centenaire, le Canadien n'espérait sûrement pas être associé à ce type de concours publicitaire. Bien en vue sur le bord de la route 132, une cabane affiche le logo de l'équipe, en indiquant qu'on peut gagner des billets.

Le Journal s'est présenté à l'intérieur de la cabane, samedi dernier, en prétextant vouloir des cigarettes. «Pour participer (au tirage), il faut acheter pour 30 $ de cigarettes, au minimum», explique le vendeur derrière son comptoir bordé d'affiches de Komisarek, Koivu, Laraque et Kovalev.

Après négociation, le représentant du Journal a pu s'inscrire au concours en n'achetant que pour 20 $ de cigarettes PlayFare's. «Je te le laisse parce que c'est la première fois. Les prochaines fois, ce sera 30$,» avertit l'homme avant de tendre un bout de papier et un crayon.

Paires de billets en cadeau

Sur le bulletin, il suffit d'inscrire son nom et son numéro de téléphone. «On t'appelle si tu gagnes. Le prochain tirage sera le 29 mars pour le match contre les Black Hawks (qui a lieu deux jours plus tard au Centre Bell).»

Des chanceux ont pu mettre la main sur une paire de billets pour assister aux matchs, plus tôt cette année, comme en fait foi le calendrier des matchs à faire «tirer», qui traîne sur le comptoir.

Dans trois autres kiosques situés à proximité, c'est plutôt une Hyundai Accent 2008 qu'on offre aux fumeurs. De grands panneaux vantent le gros lot, à l'extérieur.

50 $ à gagner

Lorsque le représentant du Journal s'est présenté dans un des commerces, le véhicule ne faisait toutefois pas partie des prix admissibles, ce jour-là. «Aujourd'hui, le prix c'est 50 $ en argent. Tu veux participer?», lance la caissière en tendant deux paquets de Malboro, pour 9 $ sans taxes.

Elle glisse alors un petit papier sur lequel il faut inscrire son nom, son adresse et son numéro de téléphone.

Tous ces concours publicitaires vont à l'encontre de la Loi sur le tabac du ministère de la Santé qui interdit tout concours en lien avec le tabac.

Infractions à la tonne

Les vendeurs de cigarettes du territoire Mohawk ne se tracassent toutefois pas avec la réglementation. Ils la contournent déjà en vendant sans taxes à des non-autochtones ou en affichant de grands panneaux publicitaires à l'extérieur de leur commerce.

Évidemment, aucun ne s'est conformé à la nouvelle disposition de la Loi sur le tabac qui impose aux commerçants de mettre les paquets à l'abri des regards.

  • Aucune plainte au sujet des tirages n'a été signalée aux inspecteurs du ministère de la Santé.
  • EXTRAIT DE LA LOI SUR LE TABAC

    21. L'exploitant d'un commerce, un fabricant ou un distributeur de produits du tabac ne peut offrir à un consommateur un cadeau ou une remise ou la possibilité de participer à une loterie, un concours ou un jeu ou toute autre forme de bénéfice, si celui-ci doit, en contrepartie, fournir un renseignement portant sur le tabac ou sur sa consommation de tabac, acheter un produit du tabac ou produire une preuve d'achat de celui-ci.

    D'autres activités illicites à Kahnawake

    20 JUILLET 2007

    Le Journal révèle l'existence d'un commerce de vin illégal. La First Nation Kahnawake winery se vante de vendre du vin d'appellation contrôlée pour un prix variant de 5 à 10$. Le commerce n'a pas de permis émis par la Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec.

    28 JUILLET 2006

    Le Super bingo mohawk défie une nouvelle disposition de la Loi sur le tabac en s'affichant ouvertement fumeur. Une pancarte «Here you can smoke» est posée en grosse lettre devant le commerce même s'il est désormais interdit de fumer dans les lieux publics.

    23 NOVEMBRE 2006

    Les policiers démantèlent un site web de paris illégaux qui a généré des profits de 26 millions$ en 18 mois. Le serveur, situé dans la réserve amérindienne, a reçu plus de 820 000 paris entre 2004 et 2006.

    JUIN 2006

    Un salon de poker, illégal au Québec, ouvre ses portes. Il s'agit du deuxième établissement du genre à entrer en opération.


    Vidéos

    Photos