Controverse sur la création

Mathieu Turbide
Le Journal de Montréal

Le Cégep de Sherbrooke offrira ses locaux, jeudi prochain, à un conférencier créationniste qui croit que les humains et les dinosaures ont cohabité, il y a quelques milliers d'années, et que la théorie de Darwin sur l'évolution n'est que pur mensonge.

La tenue de cette conférence de Michel Couillard, du mouvement Origine Création, provoque la colère de dizaines d'enseignants et d'étudiants du Cégep qui tentent depuis plusieurs jours de la faire annuler.

«Nous croyons que le message véhiculé dans cette conférence va à l'encontre de la mission du Cégep qui est la transmission de la connaissance scientifique», a expliqué Steve McKay, professeur de philosophie au cégep sherbrookois.

Le groupe d'enseignants fait circuler une pétition et espère toujours arriver à convaincre la direction du Cégep de faire marche arrière.

Selon lui, les créationnistes ont tout le loisir d'exprimer leurs idées dans leurs lieux de culte ou ailleurs dans la sphère publique.

«Ils cherchent à se coller sur des institutions publiques comme le Cégep pour crédibiliser leur message», croit-il.

Sur le site du mouvement Origine Création, on peut lire que «les faits du monde réel se conforment à la Bible et la confirment également» et que «la Bible est le seul fondement pour l'interprétation de tous les aspects de la réalité».

D'autres conférences données par M. Couillard répondent aux questions suivantes: «Les hommes et les dinosaures ont-ils cohabité ensemble?» et «Y avait-il des dinosaures dans l'arche de Noé?».


Vidéos

Photos