Un bel héritage pour les années à venir

400e de Québec - Un bel héritage pour les années à venir

Le quartier du Petit Champlain, à QuébecArchives

Marc-André Boivin

Dernière mise à jour: 29-12-2008 | 14h19

À quelques jours du spectacle de clôture Salut 400e, l'heure est maintenant au bilan dans la Vieille-Capitale qui a vécu une année comme elle n'en revivra probablement jamais plus. Une chose est sûre, c'est que les nombreux legs offerts à Québec par ses différents partenaires et amis constituent un bel héritage pour les années et surtout les générations à venir.

Plusieurs vous le diront, la Ville de Québec s'est montrée sous son plus beau jour en 2008 grâce à la participation des citoyens aux différentes activités proposées par la Société du 400e, mais aussi grâce aux millions de dollars investis un peu partout dans la Ville et qui auront permis de revamper plusieurs secteurs qui en avaient bien besoin.

Le Port de Québec en fait partie. Près de 50 M$ ont été déboursés par le gouvernement fédéral pour le réaménagement de trois sites. Les nouvelles installations de la Baie de Beauport permettent désormais aux amateurs de kitesurf, de planche à voile et de kayak de mer de se faire plaisir. Les familles sont elles aussi servies avec des terrains de volleyball et de soccer de plage en plus de jeux d'eau et d'une aire de jeux pour enfants. On a pu également constater, avec Le chemin qui marche, que le site offrait une belle alternative pour la présentation de spectacle à grand déploiement.

Tout le secteur du Bassin Louise où a été aménagé l'Espace 400e ainsi que celui de La Pointe-à-Carcy, avec sa nouvelle Agora, ont aussi bénéficié des montants accordés par le gouvernement Harper tout comme le Bassin Brown qui s'est lui aussi refait une beauté. Des investissements qui vont assurément servir dans le futur.

Ajoutez à cela la Promenade Samuel-de-Champlain, don du gouvernement du Québec à sa Capitale. Voilà de quoi ravir piétons, cyclistes et amateurs de raquettes en hiver. Tout ce beau monde ne pouvait demander mieux que ces 2,5 km de piste où plus de 1500 arbres et plus de 100 000 végétaux ont été installés et où la vue est elle aussi splendide.

Si la France a offert l'aménagement architectural du Centre de la francophonie des Amériques, situé dans la côte de la Fabrique, différentes villes européennes ont elles aussi offert des legs à la Ville de Québec, des legs qui vont rester. L'illumination de l'hôtel de ville passe par exemple par la Ville de Paris alors que Bordeaux, elle, a offert cinq mascarons qui ont été installés sur la façade sud de l'édifice. La Ville de Namur a quant à elle offert un banc en pierre bleue qui a été inauguré en septembre dernier dans les jardins de l'hôtel de ville.

On ne peut non plus passer sous silence la fameuse fontaine de Tourny offerte par la Maison Simons et inaugurée le 3 juillet 2007, soit un an avant l'anniversaire officielle de la Ville de Québec. Même la Ville de Montréal y est allé de son effort avec une œuvre située devant la Gare du Palais et qui fait référence au thème principal du 400e soit la rencontre.

Pas que sur le plan physique
Les bienfaits du 400e de Québec ne se sont pas faits voir uniquement par les installations. Les citoyens ont semblé retrouver une fierté qui avait fait défaut, certains diront depuis Québec 1984 alors que d'autres préfèrent parler du départ des Nordiques comme l'instigateur d'une morosité extraordinaire dans la Ville. Toujours est-il que Québec a prouvé bien des choses en 2008.

D'abord en prouvant au monde entier qu'elle était une vraie ville de hockey. Parlez-en aux joueurs qui ont participé aux Championnats du monde. Pas étonnant qu'on ait promis de nouvelles sommes pour un nouvel amphithéâtre. Reste à voir si celui-ci verra le jour avant longtemps. Ensuite, en démontrant qu'une série de grands événements bien organisés peuvent avoir des retombées sans précédent sur ce qu'on appelait, il n'y a pas si longtemps, un gros village. Les arts et la culture, c'est vendeur, il n'y a plus de doute. En espérant qu'il sera possible de poursuivre sur cette lancée en 2009. Suffit de conserver un caractère ambitieux.


Vidéos

Photos