Des résidants de LaSalle protestent

Noée Murchison
Le Journal de Montréal

Des dizaines de résidants de LaSalle ont dénoncé hier soir le fait qu'ils aient à subir les hausses de taxes les plus importantes de l'île de Montréal, lors d'une séance mouvementée du conseil d'arrondissement.

Huée par les LaSallois dès son arrivée, la mairesse Manon Barbe a dû s'expliquer longuement sur les hausses de taxes dans son arrondissement. «Oui, vous allez probablement avoir plus de taxes à payer en 2009 qu'en 2008, mais c'est la même chose qu'entre 2007 et 2008. [...] Ça augmente parce que la valeur de vos maisons a augmenté», a-t-elle dit devant une salle agitée.

La mairesse a soutenu que c'est l'augmentation moyenne de l'évaluation des maisons à hauteur de 49,2 % en 2004, dont les effets sont étalés sur quatre ans de 2007 à 2010, qui fait gonfler les comptes de taxes.

Moins que prévu

Elle a ajouté que les hausses de taxes seront moins importantes que les 4,2 % indiqués au budget de la Ville de Montréal pour LaSalle.

«Il y a eu une nouvelle fiscalité à Montréal, ce qui a fait un retour d'argent dans les arrondissements. À LaSalle, nous avons choisi d'appliquer le 1,63 M$ qui nous revenait à la fiscalité pour baisser le taux à 3,7 %», a indiqué Mme Barbe.

La mairesse a aussi répondu aux critiques sur les dépenses de son administration, en soulignant des investissements pour l'éclairage des rues, les parcs, les véhicules et le parc informatique de l'arrondissement.

Étalement

Mais le mécontentement grondait parmi les résidants. «Comment quelqu'un peut-il payer ses taxes et continuer à vivre ?» lançait notamment Ilir Kati, soulevant une vague d'applaudissements. «Si un citoyen ne peut pas payer ses taxes, il peut toujours prendre un ar rangement avec l'arrondissement pour étaler ses paiements», a répliqué Mme Barbe.


Vidéos

Photos