Quelle est votre génération?

Voyez à quelle génération vous appartenez et ce qui la caractérise.

1. GÉNÉRATION SILENCIEUSE (AVANT 1945)

  • 987 000 Québécois

  • Loyauté et sens du devoir.

  • Génération marquée par la guerre et un choix de vie plus limité.

  • Acharnement au travail et sens prononcé du devoir.

  • Docilité face à l'autorité.

  • Gratification retirée de l'effort de travail fourni.

  • Loyauté envers son entreprise.

  • Économie et prudence.

  • Connaissance moindre des technologies de l'information et des communications.

    2. BABY-BOOMERS (1945-1961)

  • 1 924 193 Québécois

  • Génération du «peace and love» et de la liberté de choix.

  • Entrée sur le marché du travail avec des possibilités d'emploi exceptionnelles.

  • Préoccupation des valeurs familiales malgré les nombreux divorces).

  • Vie centrée sur le travail et la valorisation sociale liée à la carrière.

  • Respect de l'autorité et de la structure hiérarchique.

  • Sentiment d'appartenance à l'entreprise; collaborateurs considérés comme une famille.

    3. GÉNÉRATION X (1962-1976)

  • 1 658 891 Québécois

  • Recherche de défis et besoin d'apprendre.

  • Confrontation à une pénurie d'emplois, d'où une attitude égocentrique et sarcastique.

  • Travail comme clé d'épanouissement, ouverture au changement, recherche de défis, besoin d'apprendre, de se développer, d'expérimenter, le salaire n'étant pas l'élément moteur principal.

  • Non à la description de tâches, oui à l'assignation de responsabilités; désir de participer à la prise de décision et à la détermination des objectifs.

  • Équilibre travail, famille et vie; ce n'est pas uniquement le travail (flexibilité des horaires de travail, possibilité de congé prolongé, etc.). Bassin d'entrepreneurs et d'artistes en raison de son attitude réfractaire à l'autorité et de son désir d'expérimenter et d'innover.

  • Critique face aux institutions et aux autres générations, remise en question de l'autorité vue comme le noyau central de l'organisation plutôt que comme une structure hiérarchique.

  • Désir d'évoluer dans un milieu collégial et convivial.

  • Recherche de gratification immédiate.

  • Évolution dans le multiculturalisme, l'égalité des sexes et l'écologie.

    4. GÉNÉRATION Y (1977-1989)

  • 1 317 839 Québécois

  • Individualisation et valeurs axées sur le matériel,

  • Hyperconsommation et hypersexualisation.

  • Ouverture sur le monde.

  • Peu de modèles auxquels s'identifier, notion floue du bien et du mal.

  • Équilibre travail, famille et loisir.

  • Rébellion face à l'autorité, incompréhension du besoin de ponctualité, de marques traditionnelles de courtoisie, du port du costume, etc., respect envers la personne qui sait devenir un modèle.

  • Volonté de gravir les échelons au pas de course.

  • Génération «tombée dans la technologie à la naissance».

  • Indépendance envers l'employeur, l'entreprise doit avoir quelque chose à offrir, et non l'inverse; il faut mettre des étincelles dans leurs yeux.

  • Génératrice d'idées, débrouillarde et critique.

  • Recherche du plaisir dans le travail, d'un rythme et de résultats rapides, d'un emploi stimulant, pas de routine.

  • Besoin continu de rétroaction.

  • Besoin de coaching, recherche d'un mentor et non d'un supérieur, intention d'avancer seul et d'avoir quelqu'un sur qui compter si ça ne fonctionne pas.

  • Désir d'évoluer au sein d'un milieu «collégial», d'une communauté; valorisation du travail d'équipe.


  • Vidéos

    Photos