L’ADQ souhaite améliorer le transport ambulancier

Dominique Salgado

La campagne électorale est à peine débutée dans Charlevoix que déjà le candidat adéquiste, Conrad Harvey, s’oriente vers un premier engagement, soit celui d’améliorer la desserte du transport ambulancier sur le territoire.

Engagement qui n’est pas sans rappeler le triste événement entourant la mort de la petite Carole-Anne Lavoie, 16 mois, qui est décédée en janvier 2005 à l'hôpital de La Malbaie en attente d'un transfert au CHUL. Son transfert vers le CHUL avait été organisé dans la nuit mais le centre hospitalier de Québec avait refusé de l'admettre à sa salle d'urgence. L’ADQ avait alors réclamé une enquête publique dans ce dossier. «Il y a vraiment une problématique en matière du service ambulancier dans Charlevoix en raison surtout de la taille du territoire à desservir qui s’étend de Sainte-Anne-de-Beaupré jusqu’à Baie-Sainte-Catherine. Les problèmes de couvertures territoriales peuvent être nombreux, a indiqué M. Harvey.

L’effet Marois

Le fonctionnaire retraité se dit aucunement déstabilisé par le récent sondage Léger Marketing qui donne 15 points d’avance à Pauline Marois dans Charlevoix. «Mme Marois est une personne comme une autre. C’est une candidate qui ne fait pas la différente, selon moi. On a l’intention de gagner et nous sommes en pleine confiance», a assuré Conrad Harvey. Par ailleurs, le candidat adéquiste avoue que son équipe s’est renforcée depuis la dernière élection générale. «L’équipe a évoluée bien sûr mais la démarche est demeurée la même. Nous voulons défendre les positions de l’ADQ sur notamment, l’aspect de la régionalisation», précise-t-il.

Les valeurs et les idées

En vue de l’élection complémentaire du 24 septembre prochain, l’Action démocratique entend donc faire campagne sur les valeurs et les idées défendues par le parti. D’autres annonces seront d’ailleurs faites au cours des prochaines semaines. Le Parti libéral de Jean Charest a déjà indiqué qu’il ne présente pas de candidat à ce scrutin afin de permettre à Mme Marois d'accéder à l'Assemblée nationale. La circonscription de Charlevoix était détenue depuis 1994 par le Parti québécois mais elle a été un château-fort libéral de 1962 à 1994 et une forteresse de l'Union nationale de 1944 à 1962.

Le 26 mars dernier, Conrad Harvey avait pris le deuxième rang avec 1600 voix de retard sur le péquiste Rosaire Bertrand. Harvey est un ancien fonctionnaire de l'Assemblée nationale à la retraite depuis un peu plus de trois ans. Il avait aussi été candidat à la mairie de Baie Saint-Paul en novembre 2005.


Vidéos

Photos