Benoit XVI donne rendez-vous à Soeur Angèle à... Québec

Le Journal de Québec

Le pape Benoît XVl aurait donné rendez-vous à Soeur Angèle à Québec en 2008.

C'est ce que la colorée religieuse, animatrice, cuisinière, auteure et... chanteuse, a confié à l'animateur Michel Viens de RDI, hier, après sa rencontre avec le pape.

La visite de Benoît XVl à Québec à l'occasion du Congrès eucharistique de 2008, dans le cadre des célébrations du 400ième anniversaire de Québec, n'est cependant pas officiellement confirmée par le Vatican ou le Diocèse de Québec. Soeur Angèle aurait donc obtenu un «scoop» papal !

Soeur Angèle a pu rencontrer Benoît XVl hier après la traditionnelle audience générale du pape. La nouvelle Soeur sourire québécoise prenait place sur la première rangée de la section des invités spéciaux. Le pontife s'arrête toujours pour saluer de façon particulière ces personnes privilégiées.

Soeur Angèle en a profité pour baiser aussitôt son anneau, après quoi elle lui a remis un livre sur sa vie et une fiole de sirop d'érable, en lui prodiguant le conseil d'en prendre un peu chaque jour pour vivre jusqu'à 120 ans. Ce dernier lui a répondu connaître déjà les vertus de ce produit.

Interrogée par la suite sur cette conversation en «tête-à-tête» avec le pape, qui brisait semble-t-il le protocole par sa longueur inhabituelle, Soeur Angèle a relaté que Benoît XVl était d'une «simplicité hors pair». C'est à la fin de leur échange qu'il lui aurait dit qu'ils se reverraient à Québec l'an prochain. Soeur Angèle en était au sixième pape qu'elle avait la chance de rencon-trer personnellement.

L'épiscopat court-circuité

Les confidences entre Benoît XVl et Soeur Angèle ont provoqué un branle-bas médiatique. La directrice des communications pour le Congrès eucharistique de 2008 et porte-parole du cardinal Marc Ouellet, Cécile Bolduc, ne cachait pas son étonnement. «Nous ne sommes absolument pas au courant, a-t-elle commenté. L'entente entre le cardinal Ouellet et le pape, c'est qu'il nous donnera sa réponse en décembre. Si des personnes devaient être informées d'une décision, c'est bien nous et nous ne sommes absolument pas au courant», a-t-elle ajouté, dissimulant mal une certaine irritation face à ce possible court-circuit.

Le cardinal Ouellet était en réunion à Ottawa, hier. Soeur Angèle avait l'air bien emballée, disait aussi sa porte-parole, mais mis au fait des propos de l'exubérante religieuse, il nous a laissé savoir qu'il n'avait pas l'autorité pour dire si le pape viendrait ou pas à Québec. «Le reste pour nous est de l'extrapolation, a résumé Mme Bolduc. Pour l'instant nous n'avons aucun signe, rien de clair sur sa visite. Peut-être en aurons-nous maintenant à la suite de cet échange avec Soeur Angèle.»


Vidéos

Photos