Il était temps que quelqu'un en parle

Jean-Michel Nahas
Le Journal de Montréal

«Enfin!» Des Montréalais sont ravis que le Journal consacre un grand dossier au sujet le plus chaud de l'heure.

Georges et Anne-Marie Le Gal en ont long à raconter sur la question des accommodements raisonnables.

Les deux Montréalais considèrent que le Québec en fait trop pour les immigrants et ils ont hâte de voir ce qu'en pensent les 4 200 répondants du vaste sondage sur le racisme.

«C'est fantastique que Le Journal de Montréal en parle, lance Georges Le Gal. Enfin, un média qui soulève une vraie question.»

M. Le Gal ajoute qu'il était grand temps qu'une telle enquête soit menée.

Les Québécois «bonasses»

«On est très ouvert au Québec, mais on a un côté bonasse, poursuit M. Le Gal. Ça n'a pas d'allure! Quand on vient d'un autre pays, on doit s'adapter.»

Anne-Marie Le Gal espère pour sa part que le grand sondage sur le racisme va permettre aux Québécois de mieux accepter les autres cultures.

«Il ne faut plus que les immigrants soient laissés dans leurs quartiers. Ils doivent se mélanger à tous pour qu'on puisse mieux les connaître.»

L'enquête en chiffres

La plus vaste enquête sur le racisme jamais réalisée au Québec, avec 4 200 répondants dont:

  • 1 000 Québécois
  • 1 200 membres des communautés culturelles
  • 2 000 Canadiens hors Québec

    Des résultats à suivre tout au long de la semaine.


  • Vidéos

    Photos