Une nouvelle séduction

Johanne Roy
Journal de Québec

Le Centre de santé de la Haute-Côte-Nord se lance dans une nouvelle séduction: la médecine d'urgence en région, un congrès médical qui en est à sa deuxième édition.

Le Centre de santé accueillera, les 14, 15 et 16 septembre, 115 médecins, accompagnés de leur famille. «Le congrès de l'an dernier a été un vrai succès, ce qui nous a amenés à réitérer l'expérience. L'événement est aussi une occasion de donner une fenêtre sur la Haute-Côte-Nord, sur ses beautés, ses ressources, ainsi que sur la pratique médicale diversifiée, intéressante», souligne la directrice générale du Centre de santé, Micheline Anctil.

Selon Mme Anctil, les besoins sont grands sur la Haute-Côte-Nord. Le plan régional d'effectifs médicaux a été établi à 21 médecins généralistes, tandis que la région compte à peine une dizaine de médecins. Les équipes sont réparties dans les deux urgences du territoire, soit aux Escoumins et à Forestville.

Par choix

«Nous sommes le seul établissement du territoire. De plus en plus de jeunes médecins viennent chez nous par choix. L'environnement est important pour eux, allié à une pratique à dimension humaine. Les médecins travaillent de concert avec une équipe multidisciplinaire de professionnels de la santé», fait valoir Mme Anctil.

Chaque nouveau médecin a accès aux primes d'installation et de rétention, prévues sur quatre ans, pour la pratique en région éloignée. Le Centre de santé de la Haute-Côte-Nord offre de plus certaines services, comme des maisons mises à la disposition des médecins recrutés.


Vidéos

Photos