100 M$ pour ériger un Centre des congrès

Guy St-Laurent
Le Journal de Québec

Deux hôtels, une salle de spectacles, deux commerces de détail à grande surface avoisinant de plus petits commerces, des restaurants, des édifices à bureaux et des logements viendront encercler le futur Centre des congrès de Lévis, pour lequel le premier ministre, Jean Charest, doit annoncer une subvention au cours des prochains jours. Plus de 100 millions de dollars en investissement.

Le projet dont le Journal a obtenu copie fait état de deux immeubles à grande surface devant accueillir deux commerces de détail et de quatre autres immeubles devant contenir des commerces de plus petite dimension, construits par SITE. Ils seront localisés entre la voie ferrée et la rue Wilfrid-Carrier qui donne accès à l'autoroute 20. Il n'en faut pas plus pour que la machine à rumeurs laisse filtrer le nom de Costco.

De l'autre côté de Wilfrid-Carrier, longeant l'autoroute 20, un hôtel de 80 chambres sera construit, en plus de cinq immeubles dans lesquels on retrouvera des restaurants de bannières différentes. Ils seront situés entre les deux entrées de l'autoroute 20. Il s'agit d'un projet de la Société immobilière Nord-Sud, dirigée par M. Jean-Guy Noël.

Plus loin, du côté nord de la voie ferrée, à l'intersection des rues Métivier et J.-B.-Michaud, juste derrière Ameublements Tanguay, SITE prévoit construire cinq immeubles à logements. Le futur Centre des congrès, un autre hôtel de 100 à 150 chambres avec terrasse sur le toit et un édifice à bureaux seront reliés. D'autres édifices à bureaux seront construits dans l'allée conduisant au Centre des congrès.

De 400 à 500 logements

Le président de la Société immobilière SITE, M. Florent Fortier, qui a repris tout l'ensemble du projet en main l'automne dernier, a dit au Journal, hier, qu'il voulait réaliser à cet endroit un quartier à l'image du Campanile, à Sainte-Foy, sur cette partie des deux millions et demi de pieds carrés acquis, au coût de 12 millions de dollars, en partenariat avec la Solim, le bras droit immobilier de la FTQ.

M. Fortier veut attirer dans cette section du projet des immeubles résidentiels comprenant des commerces au rez-de-chaussée. On y retrouverait environ de 400 à 500 logements: du locatif, des condominiums et une résidence pour personnes âgées. En quelque sorte, il veut recréer le Campanile avec sa rue piétonnière. «Nous voulons en faire un quartier vivant. Il ne faut pas oublier que l'Université du Québec à Rimouski est en construction de l'autre côté de la rue, sur Alphonse-Desjardins, avec 2500 étudiants», a souligné le promoteur immobilier.

Salle de spectacles

Lévis aura également sa salle de spectacles sous une immense tente pouvant offrir 800 places assises. Baptisé Phénix, la tente aura une forme conique avec un mât à l'image de celui du Stade olympique. On y favorisera la projection de spectacles multimédias. Le premier spectacle sera axé sur le thème des grands espaces naturels et présenté en alternance avec la Belgique. Il ne fait cependant pas partie du projet de la Société immobilière SITE.


Vidéos

Photos