AFP
Agence QMI

La «caravane» de migrants honduriens force la frontière Guatemala-Mexique

La «caravane» de migrants honduriens force la frontière Guatemala-Mexique

AFP

AFP

Des milliers de migrants honduriens ayant quitté leur pays en « caravane » ont passé en force la frontière entre le Guatemala et le Mexique à Tecún Umán avec comme objectif de se rendre aux États-Unis, a constaté un journaliste de l'AFP sur place.

« Je suis heureuse. Nous ne faisons rien de mal, nous voulons seulement du travail », a déclaré à l'AFP une femme tenant par la main une fillette, au milieu de la foule qui a passé le pont sur la frontière.

Les migrants honduriens, qui fuient la misère et la violence dans leur pays, ont réussi à submerger des dizaines de policiers et militaires massés avec des véhicules blindés du côté mexicain pour leur barrer le passage. Ils ont notamment enfoncé une clôture métallique qui leur barrait le passage.

Certains migrants ont été victimes de malaise au cours de la bousculade.

Aux cris de « Oui, on peut », la foule, qui compte nombre de femmes et enfants, s'est engouffrée à la frontière après quelques instants de grande tension face à un premier cordon d'une vingtaine de policiers.

Environ 4000 Honduriens avaient franchi en groupe samedi la frontière entre le Honduras et le Guatemala à Puerto Sula à la suite d'un appel sur les réseaux sociaux. Leur objectif est de se rendre aux États Unis, via le Mexique.

Le président américain Donald Trump a menacé de fermer la frontière avec le Mexique avec l'aide de l'armée pour leur barrer la route.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos